©Adobestock
30/01/2023  - Autonomie  14527

Une motion de la CNSA plaide pour la convergence grand âge/handicap

Le conseil déplore que les initiatives parlementaires, la préparation de la Conférence nationale du handicap, et le volet bien vieillir du CNR « semblent cheminer sur des voies parallèles ».

Le Conseil de la Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie (CNSA) s'est réuni le 24 janvier et a échangé avec l'une de ses membres, la députée Monique Iborra, co-rapporteure de la proposition de loi « Mesures pour bâtir la société du bien vieillir en France ».

« Sans attendre cette échéance législative », il a souhaité attirer l'attention sur le fait que ces initiatives parlementaires et deux démarches importantes portées actuellement par l'exécutif, la préparation de la prochaine Conférence nationale du handicap (CNH) et le Conseil national de la refondation (CNR), volet « bien vieillir » « semblent cheminer sur des voies parallèles » et associent séparément les acteurs du handicap et ceux du champ de l'âge, « acteurs qui ont pourtant une solide habitude de coopération au sein de la CNSA ».

Il a souhaité réitérer, par l'adoption d'une motion son attachement au principe d'une politique de l'autonomie avec une convergence d'approche entre les politiques du grand âge et du handicap qui permettra « de renforcer l'approche domiciliaire, en travaillant de concert notamment sur la compensation quel que soit l'âge, l'appui au renforcement de la capacité d'autodétermination des personnes, les droits de citoyenneté pour tous, leur liberté d'aller et venir et de faire leurs choix, l' « aller vers », mais aussi l'accessibilité universelle et la lutte contre l'isolement, le rôle des aidants et l'organisation d'un service public de l'autonomie ».

Les membres du Conseil se réuniront à nouveau le 2 février pour donner leur avis sur le projet de loi de financement rectificative de la sécurité sociale pour 2023, porteur de la réforme des retraites, dont ils ont été saisis postérieurement à son adoption en conseil des ministres.

23/05/2024  - Tribunal de Vannes

Décès d'une résidente : un directeur d'Ehpad condamné pour homicide involontaire

Une résidente était décédée à la suite d'une chute lors d'un transfert lit-fauteuil. L'aide-soignante qui avait mal utilisé le lève-malade a été relaxée, l'Ehpad condamné à une amende et son directeur à 6 mois de prison avec sursis - il a fait appel.
23/05/2024  - Appel à projets

«Vers un hôpital Alzheimer Friendly», la Fondation Médéric Alzheimer relance son appel à projets

La Fondation Médéric Alzheimer, en partenariat avec la FHF et la FEHAP, renouvelle son appel à projets « Vers un hôpital Alzheimer Friendly ».
23/05/2024  - Prévention

Efluelda : l'Académie nationale de médecine plaide le dialogue

Pour elle, la vaccination « haute dose » contre la grippe est un progrès dans la protection des seniors qui « doit être préservé ».
22/05/2024  - SantExpo 2024

Pour une réforme profonde du système de santé et du secteur grand âge

C'est lors de la conférence inaugurale de la 58ème édition de SantExpo, qu'Arnaud Robinet, président de la Fédération Hospitalière de France (FHF), a alerté sur l'urgence d'une rénovation en profondeur du système de santé.
21/05/2024  - Projet de loi

Fin de vie : pour les soignants «la boîte de Pandore est ouverte»

Les soignants sont vent debout contre la version adoptée par la commission spéciale qui sera soumise au vote des députés à partir du 27 mai.
21/05/2024  - Cybersécurité

Le référentiel de certification Hébergeurs des données de santé est révisé

Il définit les exigences qu'un hébergeur doit satisfaire pour obtenir la certification d'hébergeur de données de santé .
20/05/2024  - ESSMS

L'Anap publie deux guides sur l'activité physique et sportive

Deux guides, un webinaire et une Communauté nationale des référents : l'Anap accompagne le développement de l'APS dans les ESMS.
17/05/2024  - Définition

Maltraitance ou violence, quel est le mot juste ?

Maltraitance un mot plus englobant mais moins empathique que violence ? Un article de handicap.fr lance le débat.
17/05/2024  - Rapport

L'Igas et l'IGF préconisent une interdiction de la vente à la découpe des Ehpad

Les inspections générales ont rendu un rapport sur le groupe Medicharme dont certains constats et préconisations s'étendent à l'ensemble du privé lucratif.