Omedit
24/05/2024  - Soins  16819

Une nouvelle version pour le Livret thérapeutique gériatrique

L'Omedit Centre-Val de Loire a entièrement revu sa liste de 204 médicaments réparties sur 13 classes thérapeutiques et attend un retour d'expérience pour optimiser les futures versions.

L'Observatoire des médicaments, dispositifs médicaux, innovations thérapeutiques (Omédit) Centre-Val de Loire a entièrement revu en 2023 son Livret thérapeutique gériatrique et sa liste positive de médicaments pouvant être prescrits préférentiellement chez le sujet âgé à partir des consommations observées.

Il a pour objectif d'orienter les prescripteurs, en particulier les médecins généralistes et médecins coordonnateurs, dans leur stratégie de prise en charge du sujet âgé. Il regroupe des médicaments dont les caractéristiques sont connues et adaptées à la personne âgée (réflexion sur le bénéfice/risque, sur l'adaptation de posologie, la réduction du risque iatrogène, les modalités de prescription et d'administration...).

Sous les termes « sujets âgés » sont concernés les personnes de 75 ans et plus, et ceux polypathologiques, de plus de 65 ans. Le livret compte 204 spécialités, réparties sur 13 classes thérapeutiques. Certains médicaments potentiellement inappropriés (MPI) ont été maintenus dans le livret du fait de l'absence d'alternative. L'utilisation de ces MPI ne doit intervenir qu'en dernier recours ; ils sont signalés par un feu orange ou rouge selon le(s) risque(s) associé(s) à leur utilisation.

En cas d'absence d'un médicament, il convient de s'interroger. Depuis sa publication, en juin 2023, le livret thérapeutique gériatrique régional a été téléchargé plus de 3 000 fois et avec le soutien de l'ARS Centre-Val de Loire, 1 600 exemplaires papiers ont été distribués en région. Qu'avez-vous pensé de cet outil finalisé ? Vous aide-t-il dans votre pratique professionnelle ? Les destinataires de ces exemplaires sont invités par l'ARS à répondre à une courte enquête d'ici le 15 juillet. Les résultats permettront d'optimiser l'outil pour les versions futures.

14/06/2024  - ARS ARA

Un guide de sécurisation du circuit du médicament en EHPAD

L'ARS Auvergne-Rhône-Alpes vient d'actualiser un guide d'aide à la sécurisation du circuit du médicament pour les Ehpad ne disposant pas de pharmacie à usage intérieur.
14/06/2024  - Déserts médicaux

OùSoigner, le service qui lutte contre les déserts (para)médicaux

Le site qui aide les professionnels de santé à trouver leur futur lieu d'exercice, enregistre sa 50ème installation réussie.
12/06/2024

Géronforum à Strasbourg

C'est le thème "L'important c'est de (faire) participer !" que le Géronforum organisé par la Fnaqpa a décidé d'explorer. ...
11/06/2024  - Qualité

Lutte contre la douleur des personnes âgées: 13 projets soutenus par la Fondation Apicil

Une dotation de 100 000 euros va soutenir les projets de 13 structures.
11/06/2024  - Privé non lucratif

Alain Raoul réélu président de Nexem

Il se dit « plus que jamais déterminé à continuer le combat pour la reconnaissance des professionnels à l'appui d'une CCUE moderne et ambitieuse »
11/06/2024  - Dissolution de l'Assemblée nationale

Fadila Khattabi se représente aux législatives

La ministre déléguée aux personnes âgées et handicapées, élue députée de la majorité en 2022 dans la circonscription de Dijon-Chenôve, annonce sa volonté de se représenter.
11/06/2024  - Dissolution de l'Assemblée nationale

Le projet de loi fin de vie reste en carafe

Le projet de loi sur la fin de vie voit son avenir désormais suspendu aux élections législatives. Tout sera à refaire s'il est réinscrit à l'ordre du jour. D'autres travaux parlementaires sont arrêtés. Petite sélection intéressant le grand âge.
10/06/2024  - Construction

Enéal et Clairsienne posent la première pierre de la résidence intergénérationnelle de Blaye

Un petit immeuble dont 16 des 30 logements seront dédiés aux locataires âgés, des maisons individuelles pour les familles et un espace collectif dédié aux animations composent la future résidence intergénérationnelle.
10/06/2024  - Recommandation de la HAS

Diabète de type 2 : les thérapies non médicamenteuses d'abord

La Haute autorité de santé actualise ses recommandations de 2013 en mettant l'accent sur la modification du mode de vie et sur l'intégration de nouvelles classes thérapeutiques.