©fehap
02/06/2024  - Privé non lucratif  16851

Marie-Sophie Desaulle, réélue à la tête de la Fehap

 « Je suis convaincue de la force de notre modèle privé solidaire » a déclaré la présidente réélue en présentant une feuille de route ambitieuses s'appuyant sur quatre priorités.

Elue présidente de la Fédération des établissements hospitaliers et d'aide à la personne privés solidaires (Fehap) en 2019, Marie-Sophie Desaulle vient d'être réélue le 22 mai pour une durée de deux ans (renouvelable). La Fehap représente 1500 organismes gestionnaires, 5500 établissements et services dans les champs sanitaire, social et médico-social et 415 000 professionnels salariés (couverts par la CCN 51).

Après un premier mandat marqué par l'épidémie de Covid 19 puis la crise qui touche le secteur, et « tout en s'inscrivant dans une démarche de continuité, Marie-Sophie Desaulle propose une feuille de route ambitieuse qui s'appuie sur quatre priorités :

Sécurité financière et durable - il s'agit de garantir une santé financière pérenne pour tous les établissements de soin et d'accompagnement.

Avec ses adhérents, la fédération « compte peser et nourrir les débats avec les pouvoirs publics en contribuant à revoir les modèles de financements ».

Défense des professionnels - la Fehap doit obtenir pour ses professionnels la reconnaissance qu'ils méritent. Elle « mènera les batailles nécessaires sur le terrain des revalorisations », mais aussi sur celui de la construction d'une convention collective unique étendue (CCUE) « qui n'oublie personne et répond aux attentes de tous les secteurs ».

Représentation des personnes soignées et accompagnées - le secteur privé solidaire puise sa genèse dans l'implication de la société civile. Les personnes soignées et accompagnées et leurs familles doivent occuper une place prépondérante. Pour la présidente, « il faut faire plus et mieux dans ce domaine pour devenir un exemple à suivre ».

Réorganisation - La Fehap souhaite bâtir une stratégie de défense plus collective afin que la pluralité des secteurs représentés se transforme « en force de frappe percutante et plus efficace ». Cela suppose de revoir le mode de fonctionnement de la fédération avec pour objectif de réinventer ses process de travail collaboratif.

« Je suis convaincue de la force de notre modèle privé solidaire », a résumé Marie-Sophie Desaulle.

Pour rappel, Marie-Sophie Desaulle est présidente de l'association Vivre et devenir Villepinte-St-Michel qui gère 31 établissements et services sanitaires, médico-sociaux et sociaux. Elle accompagne près de 4 000 personnes en situation de fragilité par an et emploie 1 600 professionnels.

16/07/2024  - Autonomie

La CNSA publie son rapport annuel 2023

Le rapport 2023 de la CNSA présente l'activité de la branche Autonomie de la Sécurité sociale.
15/07/2024  - Nomination

Olivier Paul, nouveau directeur du financement de l'offre à la CNSA

La direction du financement de l'offre est chargée d'organiser et de mettre en oeuvre le financement des prestations délivrées par les ESMS aux personnes âgées ou en situation de handicap.
15/07/2024  - Alerte

Ehpad bradé... une campagne coup de poing

Pour sensibiliser le grand public, la Fehap diffuse des petites annonces chocs.
15/07/2024  - Nominations

Le gériatre Cédric Annweiler élu doyen de la faculté de médecine d'Angers

Le Pr Cédric Annweiler, chef du pôle Personnes âgées réadaptation accompagnement dépendance handicap (Paradh) du CHU d'Angers et président du gérontopôle Pays de Loire, a été élu doyen de la Faculté de santé d'Angers. ...
11/07/2024  - Communiqué de presse

Amapa : « comme de nombreuses associations du secteur médico-social »

Un communiqué du groupe Avec « banalise » le placement en redressement judiciaire de l'Amapa.
10/07/2024  - Décret

Coordination : un seul médecin-coordonnateur jusqu'à 200 places

En-dessous de 200 résidents, la fonction de coordination est occupée par un seul médecin
10/07/2024  - Arrêté

Un nouveau cadre pour l'enquête Ehpa de la Drees

L'enquête Ehpa recueille des informations sur l'activité des établissements accueillant les personnes âgées, ainsi que sur leur personnel et leurs résidents.
09/07/2024  - Législatives

Les réactions du social et du médico-social

Les associations et fédérations du secteur social et médico-social sont déjà dans l'après-législatives et rappellent leurs priorités.
09/07/2024  - Privé non lucratif

Accord Bass : Axess compte rappeler les financeurs à leur obligation

Axess se réjouit de l'agrément de l'accord Ségur du 4 juin et travaille « à ce que les financements accordés parviennent aux structures du sanitaire, social et médico-social ».