©Collectif lutte contre la dénutrition
06/11/2023  - Semaine de lutte contre la dénutrition  16246

Lutter contre la dénutrition, une urgence nationale

Du 7 au 14 novembre, c'est la Semaine de lutte contre la dénutrition.

La dénutrition est une maladie silencieuse qui devient, avec le vieillissement de la population et les perspectives démographiques à venir, un réel problème de santé publique. Elle touche déjà aujourd'hui en France plus de 2 millions de personnes.

Sa prise en charge effective reste faible. En cause, la méconnaissance des professionnels de santé comme des aidants. Pour preuve, 80 % des Français ne considèrent toujours pas la dénutrition comme une maladie, indique un sondage Ifop réalisé en juin 2023 par le Collectif de lutte contre la dénutrition. Pire, un français sur deux pense qu'il est normal de maigrir en vieillissant.

Le sondage révèle également que 27 % des Français ont déjà connu un proche souffrant de dénutrition, dont le premier signe repéré était la perte de poids (pour 62 % des Français). 79 % des personnes ayant un proche dénutri se sentent démunis face à la situation et 97 % sont inquiets pour sa santé. Pourtant, des gestes simples, de la pesée régulière et l'enrichissement des plats en passant l'inspection du réfrigérateur, peuvent tout changer !

Chaque année pourtant, une semaine nationale de lutte contre la dénutrition est organisée par le collectif du même nom. Elle tente de mobiliser professionnels et grand public autour d'actions de prévention et d'information. Ainsi, la 4e édition qui se tient du 7 au 14 novembre 2023, permettra de déployer plus de 15 000 actions dans les établissements.

Saveurs et Vie, par exemple, membre du collectif national de lutte contre la dénutrition, réalisera, à l'image de la fresque pour le climat, la première fresque de la dénutrition. Le but : mieux faire connaître cette pathologie et les manières de l'appréhender.

Un colloque à l'Assemblée nationale en salle Colbert, sous le haut-patronage de la Présidente de l'Assemblée nationale, devrait également être organisé le 15 novembre sur le thème « La dénutrition : toujours mal connue du grand public », soutenu par deux parrains d'exception, la cheffe Amandine Chaignot et l'urgentiste, Mathias Wargon.

L'ensemble du programme est disponible sur le site dédié.

01/03/2024  - CNSA

Les ARS appelées à mettre le turbo sur les validations de coupes Aggir-Pathos

Une instruction de la CNSA alloue 650 000 euros à la formation des médecins coordonnateurs et appelle les ARS (et conseils départementaux) à « tendre vers » l'objectif annuel de 40% d'Ehpad « validés ».
01/03/2024  - Conférence salariale

Pour Catherine Vautrin, pas de CCNUE, pas de revalorisation

Le ministère justifie son refus d'agrément de la recommandation patronale d'Axess et fixe aux partenaires sociaux un calendrier contraint pour la conclusion d'un accord pré-convention collective nationale unique étendue.
29/02/2024  - Réactions syndicales - Conférence salariale

Rien pour les salaires: les syndicats dénoncent la «nouvelle cure d'austérité»

L'intersyndicale CFTC, CGT, FO et Sud refuse « le coup de force » du ministère et s'apprête à mobiliser dans l'unité.
29/02/2024  - ESSMS

Conférence salariale: c'est non à tout

Les pouvoirs publics ont annoncé un avis défavorable aux +1,3 % d'augmentation de la recommandation patronale d'Axess.
29/02/2024  - Justice

Licenciement d'une directrice: la Cour de cassation donne raison à l'employeur sur la faute grave

L'association gestionnaire d'un Ehpad avait licencié pour faute grave sa directrice pour des faits de harcèlement.
29/02/2024  - PPL Bien vieillir

Service autonomie à domicile: une réforme dans l'impasse?

La Fehap et La Mutualité française soutiennent la réforme mais face aux grandes difficultés rencontrées sur le terrain par les services de soins infirmiers à domicile en proposent des correctifs réglementaires.
28/02/2024  - Politique

Nouvelles nominations au cabinet de Fadila Khattabi

De nouvelles nominations au cabinet de Fadila Khattabi.
27/02/2024  - Plus de 60 ans

Allier: un bus itinérant pour un dépistage bucco-dentaire gratuit

Le conseil départemental priorise son itinéraire au regard des données de l'observatoire des fragilités Carsat.
27/02/2024  - Numérique en santé

Lancement de l'expérimentation de Mon espace santé dans 56 ESSMS

L'enjeu est d'accélérer le déploiement de Mon espace santé dans le médico-social en développant des usages concrets.