20/07/2018 - Santé

La pratique avancée infirmière officiellement reconnue

Par Juliette Viatte 
Mots clés associés : Ressources Humaines, Actualités, Santé 

Prévue par la loi de modernisation du système de santé, la pratique avancée pour la profession infirmière est enfin reconnue en France avec la publication de ses textes fondateurs au journal officiel. La France rejoint ainsi plusieurs autres pays qui ont déjà développé l'exercice infirmier en pratique avancée.

 
Partager
Imprimer

C'est cette innovation majeure pour le système de santé - l'exercice de compétences habituellement dévolues aux médecins par des professionnels paramédicaux - qu'Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé et Frédérique Vidal, ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation, ont tenu à saluer dans un communiqué.

Les infirmiers en pratique avancée disposeront dorénavant de compétences élargies, à l'interface de l'exercice infirmier et de l'exercice médical. Ils pourront suivre (avec leur accord) des patients confiés par un médecin de l'équipe de soins au sein de laquelle ils exerceront, sur la base d'un protocole d'organisation établi pour préciser les modalités de leur travail en commun. Ainsi, les infirmiers réadresseront leurs patients au médecin lorsque les limites de leur champ de compétences seront atteintes.

Dès lors, les infirmiers en pratique avancée auront la responsabilité du suivi régulier des patients pour leurs pathologies et pourront prescrire des examens complémentaires, demander des actes de suivi et de prévention ou encore renouveler ou adapter, si nécessaire, certaines prescriptions médicales.

Un nouveau diplôme d'État reconnu au grade de master sera délivré à l'issue d'une formation universitaire de deux ans. Les premiers étudiants seront accueillis dès septembre prochain dans une dizaine d'universités accréditées, dont la liste sera officialisée dans les prochains jours. Des dispositifs de validation de l'expérience et des connaissances déjà acquises par les infirmiers seront également mis en place par ces universités.

Cette nouvelle pratique et ces nouvelles compétences bénéficieront d'une reconnaissance en termes de statut et de rémunération, aussi bien dans le cadre de la fonction publique hospitalière qu'au sein des équipes de soins primaires.

L'exercice infirmier en pratique avancée est une première étape : Agnès Buzyn et Frédérique Vidal confirment qu'elle sera étendue à d'autres prises en charge et à d'autres professions paramédicales. Elles en attendent une amélioration de l'accès aux soins et un meilleur service rendu aux usagers, particulièrement à ceux atteints de maladies chroniques.



  Articles liés


N°97 OCTOBRE 2018

Annuaire 2018
Retrouvez tous vos fournisseurs professionnels en gérontologie.Retrouvez tous
vos fournisseurs
professionnels en
gérontologie.




Archives
N° 96 SEPTEMBRE 2018
Dossier Entretien des locaux : la désinfection à tout va, stop aux excès

Voir les articles
 
N° 95 JUILLET 2018
Dossier - Résidences services seniors, le grand boom

Voir les articles
 
N° 94 JUIN 2018
Top 20 des groupes privés commerciaux : le grand Monopoly des EHPAD

Voir les articles
 
N° 92 MAI 2018
Spécial Paris Healthcare Week - Quel avenir pour les EHPAD publics ?

Voir les articles
 
Consultez votre information régionale