04/05/2020 - Covid-19

La HAS identifie 7 indications pour les tests sérologiques

Par Catherine Maisonneuve 
Mots clés associés : Actualités, Santé 

La Haute autorité de Santé (HAS) publie une première série de sept indications pour l'utilisation des tests sérologiques du Covid-19 sur prescription médicale et en complément des tests virologiques (RT-PCR). Pour les Ehpad, sont concernés, d'une part, en diagnostic différé certains patients symptomatiques sans signes de gravité et, d'autre part, en détection d'anticorps les soignants et personnels.

 
Partager
Imprimer

Les tests sérologiques complètent les tests virologiques (RT-PCR) indiqués en diagnostic précoce de la maladie. « Face au manque de connaissances sur l'immunité développée par les personnes ayant eu le Covid-19 », la Haute autorité de santé (HAS) préconise « de rester prudent » dans leur utilisation (complémentaire) et propose « aujourd'hui » 7 indications sur prescription médicale :

- en diagnostic initial pour les patients symptomatiques graves hospitalisés, dont la RT-PCR est négative mais chez qui les symptômes cliniques ou le scanner sont évocateurs d'un Covid-19 ;

- en diagnostic de rattrapage de patients symptomatiques graves hospitalisés mais qui n'ont pas eu un test RT-PCR dans les sept premiers jours ;

- en diagnostic initial de patients symptomatiques sans signes de gravité suivis en ambulatoire dont le test RT-PCR est négatif mais dont le tableau clinique est évocateur ;

- en diagnostic de rattrapage de patients symptomatiques sans signes de gravité suivis en ambulatoire mais chez qui un test RT-PCR n'a pu être réalisé avant 7 jours ;

- en diagnostic différé des patients symptomatiques sans signes de gravité diagnostiqués cliniquement mais n'ayant pas fait l'objet d'une RT-PCR et ce depuis la mise en place de la phase 2 (à partir du 2 mars 2020) ;

- en détection d'anticorps chez les professionnels soignants non symptomatiques, en complément du dépistage et de la détection de personne-contact par RT-PCR selon les recommandations en vigueur, si la RT-PCR est négative ;

- en détection d'anticorps chez les personnels d'hébergement collectif (établissements sociaux et médico-sociaux, prisons, casernes, résidences universitaires, internats...) non symptomatiques en complément du dépistage et de la détection de personne-contact par RT-PCR selon les recommandations en vigueur, si la RT-PCR est négative.


Notes :

À télécharger

Communiqué de presse du 2 mai



  Articles liés


N°118 JUILLET 2020

Annuaire 2020
Retrouvez tous vos fournisseurs professionnels en gérontologie.Retrouvez tous
vos fournisseurs
professionnels en
gérontologie.



 

Archives
N° 117 JUIN 2020
Dossier - Le jour d’après…

Voir les articles
 
N° 116 MAI 2020
Dossier - SantExpo 2020

Voir les articles
 
N° 115 AVRIL 2020
Dossier - Top 20 des groupes privés non lucratifs

Voir les articles
 
N° 114 MARS 2020
Dossier - Le traitement du linge

Voir les articles
 
Consultez votre information régionale