©Adobestock
14/03/2023  - HAS  14643

Hypothyroïdie chez les plus de 65 ans : ni dosage TSH ni levothyroxine systématiques

La HAS réaffirme la nécessité de n'utiliser les bilans biologiques thyroïdiens que lorsqu'ils sont pertinents et formule des recommandations spécifiques concernant l'hypothyroïdie de la personne âgée

La Haute Autorité de santé publie ce 14 mars des recommandations complètes sur la prise en charge des dysthyroïdies (hyperthyroïdie et hypothyroïdie) chez l'adulte allant des étapes du diagnostic au suivi, en passant par les examens biologiques à réaliser. Elle y consacre un volet spécifique à l'hypothyroïdie (arbre décisionnel) chez les personnes âgées de plus de 65 ans. Le vieillissement s'accompagne de modifications anatomiques et fonctionnelles progressives de la thyroïde. Il est donc important pour les professionnels de santé de distinguer ce qui relève d'un processus physiologique d'une pathologie thyroïdienne pouvant conduire à une hypothyroïdie. Le seul fait d'avoir plus de 65 ans ne justifie pas de réaliser un dosage de la TSH pour dépister une hypothyroïdie. Celui-ci est recommandé dans certaines situations : si des signes cliniques évocateurs font suspecter une hypothyroïdie, lors de la découverte d'un déclin cognitif récent, si des troubles neurocognitifs connus s'aggravent de manière inexpliquée ou encore en cas de traitement par amiodarone (antiaryhtmique).

En effet, les hypothyroïdies liées aux traitements médicamenteux comme l'amiodarone prescrit en cas de troubles du rythme cardiaque, sont potentiellement plus fréquentes chez les personnes âgées. Si elles n'impliquent pas nécessairement une décision de traitement par lévothyroxine (traitement de référence prescrit à environ 3 millions de personnes en France...), une surveillance régulière de la TSH est néanmoins requise. Pour interpréter le résultat, la HAS recommande d'adapter la valeur haute de référence de la TSH à l'âge des personnes lorsqu'elles ont plus de 60 ans. Par ailleurs, si l'instauration d'un traitement par lévothyroxine est nécessaire, celui-ci doit débuter à une faible posologie.

23/05/2024  - Appel à projets

«Vers un hôpital Alzheimer Friendly», la Fondation Médéric Alzheimer relance son appel à projets

La Fondation Médéric Alzheimer, en partenariat avec la FHF et la FEHAP, renouvelle son appel à projets « Vers un hôpital Alzheimer Friendly ».
23/05/2024  - Prévention

Efluelda : l'Académie nationale de médecine plaide le dialogue

Pour elle, la vaccination « haute dose » contre la grippe est un progrès dans la protection des seniors qui « doit être préservé ».
22/05/2024  - SantExpo 2024

Pour une réforme profonde du système de santé et du secteur grand âge

C'est lors de la conférence inaugurale de la 58ème édition de SantExpo, qu'Arnaud Robinet, président de la Fédération Hospitalière de France (FHF), a alerté sur l'urgence d'une rénovation en profondeur du système de santé.
21/05/2024  - Projet de loi

Fin de vie : pour les soignants «la boîte de Pandore est ouverte»

Les soignants sont vent debout contre la version adoptée par la commission spéciale qui sera soumise au vote des députés à partir du 27 mai.
21/05/2024  - Cybersécurité

Le référentiel de certification Hébergeurs des données de santé est révisé

Il définit les exigences qu'un hébergeur doit satisfaire pour obtenir la certification d'hébergeur de données de santé .
20/05/2024  - ESSMS

L'Anap publie deux guides sur l'activité physique et sportive

Deux guides, un webinaire et une Communauté nationale des référents : l'Anap accompagne le développement de l'APS dans les ESMS.
17/05/2024  - Définition

Maltraitance ou violence, quel est le mot juste ?

Maltraitance un mot plus englobant mais moins empathique que violence ? Un article de handicap.fr lance le débat.
17/05/2024  - Rapport

L'Igas et l'IGF préconisent une interdiction de la vente à la découpe des Ehpad

Les inspections générales ont rendu un rapport sur le groupe Medicharme dont certains constats et préconisations s'étendent à l'ensemble du privé lucratif.
17/05/2024  - Ehpad commerciaux

Le groupe d'investissement HLD Europe entre dans le capital de Clariane

Clariane annonce accueillir aux côtés de Crédit Agricole Assurances, le groupe d'investissement HLD Europe en tant que nouvel actionnaire de référence