©Adobestock
10/06/2024  - Recommandation de la HAS  16868

Diabète de type 2 : les thérapies non médicamenteuses d'abord

La Haute autorité de santé actualise ses recommandations de 2013 en mettant l'accent sur la modification du mode de vie et sur l'intégration de nouvelles classes thérapeutiques.

En 2022, près de 3,8 millions de personnes étaient traitées pour un diabète. Des évolutions importantes dans la prise en charge ayant fait la preuve de leur efficacité ces dernières années -thérapeutiques non médicamenteuses et nouvelles molécules-, la Haute autorité de santé (HAS) a mis à jour et complété ses recommandations de 2013 avec une version actualisée de sa recommandation sur la stratégie thérapeutique du patient vivant avec un diabète de type 2 mise en ligne le 6 juin. C'est un changement de paradigme majeur, en 2024, ces recommandations actualisées intègrent en première intention les stratégies non médicamenteuses, dès le diagnostic posé : programme nutritionnel, lutte contre la sédentarité, activité physique, activité physique adaptée, éducation thérapeutique. Elles deviennent un préalable à l'éventuelle mise en place d'un traitement médicamenteux de l'hyperglycémie et doivent être maintenues dans le temps.

Si les modifications du mode de vie ne suffisent pas, une prise en charge médicamenteuse est alors proposée au patient. La HAS recommande d'associer la prévention des risques de complications cardiovasculaires et rénales aux objectifs glycémiques avec l'intégration de nouvelles classes médicamenteuses ou l'extension à de nouvelles indications de molécules hypoglycémiantes ayant démontré des propriétés cardioprotectrices et rénales.

Au-delà de la recherche de l'équilibre glycémique, la HAS recommande ainsi que la prescription d'un traitement tienne compte de ces effets.

Des recommandations spécifiques ciblent certaines populations spécifiques dont celle des plus de 75 ans.

Un webinaire sera organisé le 27 juin prochain à l'attention des professionnels.

Sur la base de ces travaux, l'actualisation du parcours de soins des personnes atteintes de DT2, publié en 2014, est prévue pour la fin de l'année.

16/07/2024  - Autonomie

La CNSA publie son rapport annuel 2023

Le rapport 2023 de la CNSA présente l'activité de la branche Autonomie de la Sécurité sociale.
15/07/2024  - Nominations

Le gériatre Cédric Annweiler élu doyen de la faculté de médecine d'Angers

Le Pr Cédric Annweiler, chef du pôle Personnes âgées réadaptation accompagnement dépendance handicap (Paradh) du CHU d'Angers et président du gérontopôle Pays de Loire, a été élu doyen de la Faculté de santé d'Angers. ...
14/07/2024  - Santé publique

Le syndrome de Diogène au menu du Conseil de Paris

Une délibération du 9 juillet plaide pour une meilleure prise en charge de ce syndrome qui touche majoritairement les personnes âgées
11/07/2024  - Communiqué de presse

Amapa : « comme de nombreuses associations du secteur médico-social »

Un communiqué du groupe Avec « banalise » le placement en redressement judiciaire de l'Amapa.
10/07/2024  - Décret

Coordination : un seul médecin-coordonnateur jusqu'à 200 places

En-dessous de 200 résidents, la fonction de coordination est occupée par un seul médecin
10/07/2024  - Arrêté

Un nouveau cadre pour l'enquête Ehpa de la Drees

L'enquête Ehpa recueille des informations sur l'activité des établissements accueillant les personnes âgées, ainsi que sur leur personnel et leurs résidents.
09/07/2024  - Législatives

Les réactions du social et du médico-social

Les associations et fédérations du secteur social et médico-social sont déjà dans l'après-législatives et rappellent leurs priorités.
09/07/2024  - Privé non lucratif

Accord Bass : Axess compte rappeler les financeurs à leur obligation

Axess se réjouit de l'agrément de l'accord Ségur du 4 juin et travaille « à ce que les financements accordés parviennent aux structures du sanitaire, social et médico-social ».
09/07/2024  - Restauration

Clariane France signe la charte d'engagement du Collectif de lutte contre la dénutrition

Ce lundi 8 juillet 2024, Clariane France a signé la charte d'engagement du Collectif de Lutte contre la dénutrition en présence du Pr Agathe Raynaud-Simon, présidente de l'association et chef du département de gériatrie, Hôpital Bichat AP-HP, de Nicolas Mérigot, DG de Clariane France et du Dr Fariba Kabirian, directrice médicale Clariane France.