©Adobestock
23/05/2023  - Rapport  14845

Deux inspections générales se penchent sur la qualité de vie des étudiants en santé

L'Inspection des affaires sociales (Igas) et l'Inspection générale de l'éducation, du sport et de la recherche (IGESR) émettent 26 recommandations pour améliorer la qualité de vie des étudiants en santé.

« Penser les prochaines réformes des études de santé et le contenu des formations en évaluant leur impact sur la qualité de vie des étudiants en santé, expliquer clairement dès le lycée les parcours universitaires des métiers de la santé pour éviter les déceptions et les abandons » : un préalable, pour l'Inspection générale des affaires sociales (Igas) et l'Inspection générale de l'éducation, du sport et de la recherche (IGESR) qui ont rendu public le 10 mai un rapport de juillet 2022 sur la qualité de vie des étudiants en santé.

Elles y constatent les difficultés d'étudiants dans toutes les filières de santé, génératrices de risques psychosociaux, compromettant parfois gravement la réussite de leur parcours. Malgré la mobilisation importante des acteurs universitaires et hospitaliers, étudiants, encadrants ou enseignants n'ont souvent pas connaissance des interlocuteurs pouvant les aider, les accompagner, leur proposer des solutions.

Les nombreuses auditions et visites de terrain des inspecteurs ont par ailleurs permis de réaliser un état des lieux des initiatives nationales, régionales et locales susceptibles de contribuer à l'amélioration de la qualité de vie des étudiants en santé. Orientation, accueil des étudiants, évaluations des stages, formation des encadrants..., le rapport formule 26 recommandations dans la perspective d'une meilleure prise en compte des principales préoccupations de ces étudiants : précarité financière, violences de tous ordres, y compris sexistes et sexuelles, risques psychosociaux, conditions de travail en stage, etc.

Vis-à-vis des décideurs, les inspecteurs insistent notamment sur la nécessité d'agir simultanément selon les trois axes « qualité de vie des étudiants en santé », « attractivité pour les métiers de santé » et « qualité de vie au travail à l'hôpital » afin d'engager une dynamique vertueuse et obtenir les effets positifs escomptés.

Par ailleurs les inspections veulent contribuer à outiller les acteurs avec trois documents (« livrables ») adaptables localement :

Livrable n°1 : proposition de processus de signalement et de traitement des situations de mal-être ;

Livrable n°2 : éléments pour une trame de vademecum

Livrable n°3 cartographie des acteurs.


16/07/2024  - Note d'information

Des orientations nationales pour l'hébergement temporaire en sortie d'hospitalisation

L'hébergement temporaire en sortie d'hospitalisation totalise désormais 1500 places en Ehpad et bénéficiera en 2024 d'un financement de 42 millions d'euros. Une note d'information donne un cadre national au dispositif.
16/07/2024  - Autonomie

La CNSA publie son rapport annuel 2023

Le rapport 2023 de la CNSA présente l'activité de la branche Autonomie de la Sécurité sociale.
15/07/2024  - Nominations

Le gériatre Cédric Annweiler élu doyen de la faculté de médecine d'Angers

Le Pr Cédric Annweiler, chef du pôle Personnes âgées réadaptation accompagnement dépendance handicap (Paradh) du CHU d'Angers et président du gérontopôle Pays de Loire, a été élu doyen de la Faculté de santé d'Angers. ...
12/07/2024  - Arrêté

Enfin, un Cerfa pour la demande d'agrément d'accueillant familial !

Propre à chaque département, le dossier de demande d'agrément va être remplacé par un formulaire uniformisé.
12/07/2024  - Décret

Proche aidant : le droit à l'AJPA devient rechargeable

Les aidants s'occupant de plusieurs proches dépendants au cours de leur carrière auront un droit rechargeable à l'allocation journalière du proche aidant.
11/07/2024  - Communiqué de presse

Amapa : « comme de nombreuses associations du secteur médico-social »

Un communiqué du groupe Avec « banalise » le placement en redressement judiciaire de l'Amapa.
10/07/2024  - Décret

Coordination : un seul médecin-coordonnateur jusqu'à 200 places

En-dessous de 200 résidents, la fonction de coordination est occupée par un seul médecin
10/07/2024  - Arrêté

Un nouveau cadre pour l'enquête Ehpa de la Drees

L'enquête Ehpa recueille des informations sur l'activité des établissements accueillant les personnes âgées, ainsi que sur leur personnel et leurs résidents.
09/07/2024  - Législatives

Les réactions du social et du médico-social

Les associations et fédérations du secteur social et médico-social sont déjà dans l'après-législatives et rappellent leurs priorités.