03/12/2021 - HAS et FFN

Dénutrition chez les plus de 70 ans : la recommandation sur le diagnostic est publiée

Par Catherine Maisonneuve 
Mots clés associés : Actualités, Restauration, Santé 

La HAS et la FFN ont élaboré une recommandation de bonne pratique dont l'objectif est de définir la dénutrition et les critères permettant de la diagnostiquer et d'améliorer ce diagnostic à l'aide d'outils adaptés et validés.

 
Partager
Imprimer

Comme elle l'avait annoncé, la Haute autorité de santé (HAS) vient de publier la recommandation de bonnes pratiques qu'elle a élaborée conjointement avec la Fédération française de nutrition (FFN) sur le diagnostic de la dénutrition chez la personne de 70 ans et plus.

Elle vise à répondre aux questions suivantes :

- Quelle est la définition de la dénutrition ? ;

- Comment établir le diagnostic de dénutrition chez la personne de 70 ans et plus ?

- Comment établir le diagnostic de dénutrition sévère chez la personne de 70 ans et plus ? ;

- Quelle est la surveillance de l'état nutritionnel de la personne de 70 ans et plus ? ;

- Comment établir le diagnostic de dénutrition chez la personne de 70 ans et plus en situation d'obésité ?

- Quelle est la surveillance de l'état nutritionnel de la personne de 70 ans et plus en situation d'obésité ?

Parmi les messages-clés de la recommandation, le fait que le vieillissement s'accompagne d'une modification de la composition corporelle avec une diminution de la masse maigre et une augmentation de la masse grasse ; que les données épidémiologiques montrent une surmortalité en dessous de 22 d'IMC dans la population âgée ; que la réduction de la force musculaire seule (sarcopénie probable selon les critères EWGSOP23 ), fréquente dans la population âgée, peut traduire les effets de pathologies diverses (arthrose, maladie de Parkinson...), indépendamment du statut nutritionnel ; que pour évaluer le statut nutritionnel, il est donc nécessaire d'associer à la diminution de la force une diminution de la masse musculaire (sarcopénie confirmée) chez les sujets âgés.Ce critère de sarcopénie confirmée est particulièrement important lorsque la dénutrition est suspectée mais n'est pas confirmée par une perte de poids ou un IMC < 22.



  Articles liés

 

N°135 JANVIER 2022

Annuaire 2022
Retrouvez tous vos fournisseurs professionnels en gérontologie.Retrouvez tous
vos fournisseurs
professionnels en
gérontologie.



 

Archives
N° 134 DÉCEMBRE 2021
Dossier Restauration

Voir les articles
 
N° 133 NOVEMBRE 2021
Dossier Hygiène des locaux

Voir les articles
 
N° 132 OCTOBRE 2021
Dossier SantExpo

Voir les articles
 
N° 131 SEPTEMBRE 2021
Dossier Formation

Voir les articles
 
Consultez votre information régionale