©Adobestock
02/05/2024  - Accès aux soins  16764

Délais d'attente : la Fondation Jean Jaurès passe à la loupe les statistiques de Doctolib

Généraliste, dentiste, kinésithérapeute... la Fondation Jean Jaurès publie une carte des délais d'attente par spécialité et par département à partir des statistiques 2023 de la plateforme Doctolib.

Dans quelle mesure les Français peinent-ils à obtenir des rendez-vous chez un médecin généraliste, un cardiologue, un psychiatre, une sage-femme ou un kinésithérapeute ? Afin de dresser un panorama le plus précis possible de l'accès à la médecine de ville dans les territoires, des statistiques concernant plus de 70 000 professionnels de santé libéraux utilisateurs de Doctolib représentant un volume de 200 millions de consultations et 5,5 millions de téléconsultations en 2023 ont été décryptées dans une enquête inédite de la Fondation Jean-Jaurès, complétée d'une dizaine d'analyses de géographes, professionnels de santé et élus locaux.

Le périmètre de l'étude publiée le 26 avril a porté sur 10 professions médicales et paramédicales et les indicateurs retenus ont été les :

- Délais médians d'octroi d'un rendez-vous (en jours, entre la prise de rendez-vous et la consultation), hors téléconsultation ;

- Part des consultations (incluant les consultations et téléconsultations) effectuées en moins de 48 heures et en moins de 7 jours ouvrés après la prise de rendez-vous ;

- Part des téléconsultations : - effectuées en moins de 48 heures après la prise de rendez-vous

L'objectif ? « Verser au débat public sur l'accès aux soins des statistiques inédites, afin de dresser un panorama réaliste des délais d'octroi de rendez-vous en médecine de ville, dans le temps et l'espace, mais aussi dans les singularités de chaque filière de soins », écrit en avant-propos Jean-Urbain Hubau, directeur général France de Doctolib.

Les résultats

Sans surprise, l'étude distingue de grandes disparités d'accès entre les différentes professions de santé, avec une distinction confirmée entre :

- les soins primaires, dans lesquels on retrouve les délais médians d'octroi de rendez-vous les plus rapides, contenus en dessous de 15 jours : médecins généralistes, pédiatres, sages-femmes, masseurs - kinésithérapeutes et chirurgiens-dentistes ;

- les soins de spécialité, qui là aussi se découpent en deux ensembles avec en-dessous d'un mois de délai : la psychiatrie, la gynécologie et l'ophtalmologie ; au-delà d'un mois, la dermatologie et la cardiologie.

Avec une surprise : globalement, « ces statistiques dressent un panorama plus optimiste que le ressenti des patients et les études existantes ».

Néanmoins, dans 14 départements, les délais médians sont au moins deux fois supérieurs à la moyenne nationale, pour au moins trois professions : le Gers (Occitanie), la Saône-et-Loire, la Nièvre et le Territoire de Belfort (Bourgogne-Franche-Comté) ; le Loiret et le Cher (Centre-Val-de-Loire), les Deux-Sèvres (Nouvelle-Aquitaine), l'Ardèche (Auvergne-Rhône-Alpes), l'Eure, le Calvados et la Manche (Normandie), la Loire-Atlantique et les Côtes-d'Armor (Bretagne), le Pas-de-Calais (Hauts-de-France).

Les chiffres-clés

3 jours : délai médian entre la prise de rendez-vous et la consultation chez un médecin généraliste ;

7 jours chez un pédiatre ;

11 jours chez une sage-femme ou un chirurgien-dentiste ;

42 jours chez un cardiologue ;

41 % de consultations réalisées en moins de 48 heures chez un médecin généraliste ;

34 % chez un pédiatre ;

32 % en moins de 7 jours chez les chirurgiens-dentistes ;

45 % chez les masseurs-kinésithérapeutes ;

15 à 30 % pour les autres spécialités médicales.

14/06/2024  - ARS ARA

Un guide de sécurisation du circuit du médicament en EHPAD

L'ARS Auvergne-Rhône-Alpes vient d'actualiser un guide d'aide à la sécurisation du circuit du médicament pour les Ehpad ne disposant pas de pharmacie à usage intérieur.
14/06/2024  - Déserts médicaux

OùSoigner, le service qui lutte contre les déserts (para)médicaux

Le site qui aide les professionnels de santé à trouver leur futur lieu d'exercice, enregistre sa 50ème installation réussie.
12/06/2024

Géronforum à Strasbourg

C'est le thème "L'important c'est de (faire) participer !" que le Géronforum organisé par la Fnaqpa a décidé d'explorer. ...
11/06/2024  - Qualité

Lutte contre la douleur des personnes âgées: 13 projets soutenus par la Fondation Apicil

Une dotation de 100 000 euros va soutenir les projets de 13 structures.
11/06/2024  - Privé non lucratif

Alain Raoul réélu président de Nexem

Il se dit « plus que jamais déterminé à continuer le combat pour la reconnaissance des professionnels à l'appui d'une CCUE moderne et ambitieuse »
11/06/2024  - Dissolution de l'Assemblée nationale

Fadila Khattabi se représente aux législatives

La ministre déléguée aux personnes âgées et handicapées, élue députée de la majorité en 2022 dans la circonscription de Dijon-Chenôve, annonce sa volonté de se représenter.
11/06/2024  - Dissolution de l'Assemblée nationale

Le projet de loi fin de vie reste en carafe

Le projet de loi sur la fin de vie voit son avenir désormais suspendu aux élections législatives. Tout sera à refaire s'il est réinscrit à l'ordre du jour. D'autres travaux parlementaires sont arrêtés. Petite sélection intéressant le grand âge.
10/06/2024  - Construction

Enéal et Clairsienne posent la première pierre de la résidence intergénérationnelle de Blaye

Un petit immeuble dont 16 des 30 logements seront dédiés aux locataires âgés, des maisons individuelles pour les familles et un espace collectif dédié aux animations composent la future résidence intergénérationnelle.
10/06/2024  - Recommandation de la HAS

Diabète de type 2 : les thérapies non médicamenteuses d'abord

La Haute autorité de santé actualise ses recommandations de 2013 en mettant l'accent sur la modification du mode de vie et sur l'intégration de nouvelles classes thérapeutiques.