©Adobestock
21/06/2024  - Public  16917

Apprentissage et VAE : EP'AGE 36 innove

Le groupe EP'AGE 36 a créé une classe d'apprentissage et de VAE collective pour obtenir le diplôme d'aide-soignant.

Composé du centre départemental gériatrique de l'Indre, des centres hospitaliers de Levroux et de Valençay et de l'Ehpad de Vatan, le groupe EP'AGE 36 emploie des professionnels faisant fonction parfois depuis de nombreuses années « avec de réelles compétences et en demande de reconnaissance tant professionnelle que pécuniaire », écrit la Lettre Pro de l'ARS Centre-Val de Loire.

Il a donc créé un double dispositif :

- Une classe d'apprentissage pour les agents des services hospitaliers qualifiés (ASHQ) contractuels âgés de 30 ans maximum : en partenariat avec le lycée professionnel des Charmilles à Châteauroux, elle regroupe 9 élèves avec des stages qui s'effectueront au sein des différents services du groupe.

- Une classe de VAE collective pour les professionnels ASHQ titulaires quel que soit l'âge, sélectionnés après avis des cadres de santé et oral de motivation. Avec le soutien de l'ANFH Centre Val de Loire, 12 élèves sont concernés. Ce dispositif est ouvert aux autres établissements du département et départements limitrophes, permet la création de binômes apprenants - infirmières, et un stage de 2 semaines est inclus, en service de médecine d'un CH du département afin de consolider les savoirs faire. Des oraux blancs organisés afin de dédramatiser cette épreuve qui est particulièrement redoutée, "d'autant plus que vous êtes éloignés de votre propre parcours scolaire".

Le groupe s'est engagé à organiser les concours sur titre dans le mois qui suit la fin de scolarité, afin d'éviter une éventuelle fuite des nouveaux diplômés.

La création des 2 dispositifs a rencontré un grand succès, avec près de 80 candidats. Le groupe va donc les reconduire en 2025 et 2026.

16/07/2024  - Autonomie

La CNSA publie son rapport annuel 2023

Le rapport 2023 de la CNSA présente l'activité de la branche Autonomie de la Sécurité sociale.
15/07/2024  - Arrêté

Le DE d'accompagnant éducatif et social intégré dans le parcours France VAE

Un arrêté adapte le cadre réglementaire de plusieurs diplômes avec la procédure de VAE issue de la loi « Marché du travail ».
15/07/2024  - Nominations

Le gériatre Cédric Annweiler élu doyen de la faculté de médecine d'Angers

Le Pr Cédric Annweiler, chef du pôle Personnes âgées réadaptation accompagnement dépendance handicap (Paradh) du CHU d'Angers et président du gérontopôle Pays de Loire, a été élu doyen de la Faculté de santé d'Angers. ...
11/07/2024  - Communiqué de presse

Amapa : « comme de nombreuses associations du secteur médico-social »

Un communiqué du groupe Avec « banalise » le placement en redressement judiciaire de l'Amapa.
10/07/2024  - Décret

Coordination : un seul médecin-coordonnateur jusqu'à 200 places

En-dessous de 200 résidents, la fonction de coordination est occupée par un seul médecin
10/07/2024  - Arrêté

Un nouveau cadre pour l'enquête Ehpa de la Drees

L'enquête Ehpa recueille des informations sur l'activité des établissements accueillant les personnes âgées, ainsi que sur leur personnel et leurs résidents.
09/07/2024  - La question du directeur

La validité d'un mandat exprès pour obtenir communication du dossier médical d'une résidente présentant des troubles cognitifs

La fille d'une résidente de notre Ehpad me présente un mandat exprès pour obtenir communication du dossier médical en lieu et place de sa mère. Celui-ci semble être signé par la résidente, mais je m'interroge quant à sa validité car cette dernière souffre d'importants troubles cognitifs. Dois-je communiquer le dossier ?
09/07/2024  - Législatives

Les réactions du social et du médico-social

Les associations et fédérations du secteur social et médico-social sont déjà dans l'après-législatives et rappellent leurs priorités.
09/07/2024  - Privé non lucratif

Accord Bass : Axess compte rappeler les financeurs à leur obligation

Axess se réjouit de l'agrément de l'accord Ségur du 4 juin et travaille « à ce que les financements accordés parviennent aux structures du sanitaire, social et médico-social ».