21/01/2021 - Covid-19

28% des résidents d'Ehpad vaccinés

Par Juliette Viatte 
Mots clés associés : Actualités, Santé 

Alors que la situation française reste tendue, tant sur le plan du taux d'incidence de l'épidémie que sur les livraisons de vaccins, la vaccination en Ehpad se poursuit avec 164 000 personnes déjà vaccinées.

 
Partager
Imprimer

820 000 personnes ont été vaccinées en France, dont plus de 400 000 professionnels de santé à risque, 122 000 personnes âgées de 75 ans et plus et 164 000 personnes résidant en Ehpad. Si la réduction d'approvisionnement des doses Pfizer a de quoi inquiéter, le ministère s'est voulu rassurant.

En réalisant 6 doses par flacon (au lieu des 5 initialement prévues), grâce à une méthodologie et un matériel spécifiques, les besoins devraient être couverts. De même à compter de la semaine prochaine, les livraisons de vaccins seront proportionnelles et conformes aux besoins réels de chaque région, de manière à respecter l'équité territoriale. Enfin, l'arrivée de 50 000 puis 70 000 doses du vaccin Moderna dans les 15 jours à venir devrait libérer la tension sur la faisabilité de cette vaccination.

Toutefois, la prudence s'impose

Le ministère des solidarités et de la santé rappelle toutefois que la situation française reste fragile en matière de contamination. « La France ne dévisse pas encore contrairement à nos voisins européens, mais nous surveillons les variants de très près. L'épidémie risque de s'aggraver d'ici un mois », ajoute t-il lors d'un brief à la presse jeudi 21 janvier.

Olivier Véran, ministre des Solidarités et de la santé, n'exclue d'ailleurs pas de reconfiner la population si cette hypothèse se confirmait. Pour l'heure, et parce que les variants seraient plus contagieux, le Haut Conseil de la santé publique recommande d'étendre à 2 mètres la distanciation sociale entre deux individus (c'est cette nouvelle distance qui déterminera ce qu'est un cas contact) et de généraliser l'utilisation de masques dits de catégorie 1 qui permettent une filtration supérieure à 90 %. Les masques « artisanaux » et de catégorie 2 sont donc à proscrire car leur niveau de filtration serait insuffisant.

De nouvelles mesures de protection dans les établissements médico-sociaux et USLD accueillant des personnes à risque de forme grave face à la propagation des nouvelles variantes du SARS-Cov-2 ont été diffusés au secteur personnes âgées et personnes handicapées.



  Articles liés

 

N°125 FÉVRIER 2021

Annuaire 2021
Retrouvez tous vos fournisseurs professionnels en gérontologie.Retrouvez tous
vos fournisseurs
professionnels en
gérontologie.



 

Archives
N° 124 JANVIER 2021
DOSSIER - Des femmes d'action

Voir les articles
 
N° 123 DÉCEMBRE 2020
DOSSIER - Bien manger

Voir les articles
 
N° 122 NOVEMBRE 2020
Dossier - Quels médicaments en Ehpad ?

Voir les articles
 
N° 121 OCTOBRE 2020
Dossier - L'hygiène des locaux

Voir les articles
 
Consultez votre information régionale