21/02/2022  -  Initiative  12685

Un concours de poésie sur les réseaux sociaux

Organisé sous le haut-patronage du Ministère chargé de l'Autonomie et avec le soutien de nombreuses personnalités, Stop à l'isolement, portée par l'association AGES (Agissons Grandissons Ensemble Solidaire), lance pour la première fois un concours de poésie.

Parce qu'elle permet une écriture très créative, la poésie offre la possibilité de laisser libre cours à l'imagination. C'est ainsi que Delphine Dupré Lévêque, fondatrice de Stop à l'isolement, lance le 1er concours national de poésie.

« La poésie est un véritable moyen d'expression et peut être créateur de liens intergénérationnels, ce qui fait écho à un objectif de Stop à l'isolement : favoriser les échanges pour lutter contre l'isolement. Cet évènement réunit les enfants, les adultes et les seniors en leur donnant la possibilité de s'exprimer ensemble », explique-t-elle dans un communiqué.

Ce concours est ouvert à toute personne vivant en établissement ou accompagnée par un service d'aide à domicile. Les poèmes doivent être envoyés par mail à concourspoesie2022@gmail.com, en précisant :

- La catégorie de participation : individuelle, collective ou intergénérationnelle

- Les coordonnées du participant : nom, pre?nom, adresse, téléphone

- E-mail, adresse et téléphone de la structure accompagnante

Attention, il y a une thématique : Prendre le temps

Longueur maximale : entre 12 et 22 vers (tous les styles de poésie sont autorisés)

Date limite de participation : 15 mai 2022 (le jury est compose? d'élèves et enseignants de l'école Ste Elisabeth, Paris XVème, ainsi que de résident(e)s, professionnels et familles de l'EHPAD Grenelle, Paris XVème)

Date des résultats : 27 juin 2022

Date de remise des prix : 1er octobre 2022 en présence du Ministère des Solidarités et de la Santé qui remettra son prix « coup de coeur »

Retrouvez tous les renseignements sur www.stopalisolement.fr.

14/06/2024  - ARS ARA

Un guide de sécurisation du circuit du médicament en EHPAD

L'ARS Auvergne-Rhône-Alpes vient d'actualiser un guide d'aide à la sécurisation du circuit du médicament pour les Ehpad ne disposant pas de pharmacie à usage intérieur.
14/06/2024  - Déserts médicaux

OùSoigner, le service qui lutte contre les déserts (para)médicaux

Le site qui aide les professionnels de santé à trouver leur futur lieu d'exercice, enregistre sa 50ème installation réussie.
12/06/2024

Géronforum à Strasbourg

C'est le thème "L'important c'est de (faire) participer !" que le Géronforum organisé par la Fnaqpa a décidé d'explorer. ...
11/06/2024  - Privé non lucratif

Alain Raoul réélu président de Nexem

Il se dit « plus que jamais déterminé à continuer le combat pour la reconnaissance des professionnels à l'appui d'une CCUE moderne et ambitieuse »
11/06/2024  - Dissolution de l'Assemblée nationale

Fadila Khattabi se représente aux législatives

La ministre déléguée aux personnes âgées et handicapées, élue députée de la majorité en 2022 dans la circonscription de Dijon-Chenôve, annonce sa volonté de se représenter.
11/06/2024  - Dissolution de l'Assemblée nationale

Le projet de loi fin de vie reste en carafe

Le projet de loi sur la fin de vie voit son avenir désormais suspendu aux élections législatives. Tout sera à refaire s'il est réinscrit à l'ordre du jour. D'autres travaux parlementaires sont arrêtés. Petite sélection intéressant le grand âge.
10/06/2024  - Construction

Enéal et Clairsienne posent la première pierre de la résidence intergénérationnelle de Blaye

Un petit immeuble dont 16 des 30 logements seront dédiés aux locataires âgés, des maisons individuelles pour les familles et un espace collectif dédié aux animations composent la future résidence intergénérationnelle.
10/06/2024  - Recommandation de la HAS

Diabète de type 2 : les thérapies non médicamenteuses d'abord

La Haute autorité de santé actualise ses recommandations de 2013 en mettant l'accent sur la modification du mode de vie et sur l'intégration de nouvelles classes thérapeutiques.
06/06/2024  - Négociations

Bass: Axess met deux accords à la signature

Les partenaires sociaux de la branche associative sanitaire, sociale et médico-sociale privée à but non lucratif (Bass) semblent sur la voie d'un accord. Verdict, le 18 juin.