07/05/2021  -  Baromètre Opinion Way /UNA  11922

Domicile : une demande sur cinq n'est pas intégralement prise en charge

Les structures du domicile non lucratif doivent faire face à un double défi : recruter et retenir les salariés

Alors que la situation du secteur était déjà alarmante en 2019, la 3e édition du baromètre Opinion Way mené auprès de 174 directeurs de services d'aide et de soins à domicile, non lucratifs, adhérents à l'UNA, premier réseau français du secteur, montre que la crise sanitaire et les annonces du Ségur de la Santé ont encore accentué les difficultés du secteur en 2020.

Concrètement, près d'1 demande sur 5 ne peut toujours pas être prise en charge intégralement. Pour 50% des structures, les ruptures (réduction ou interruption d'une prise en charge) ont été plus nombreuses en 2020 qu'en 2019. Un quart ont été obligées de refuser de nouvelles demandes de prises en charge en 2020, avec pour raison un manque de personnel.

Car sur le plan des ressources humaines, les structures doivent faire face à un double défi :

- recruter de nouveaux collaborateurs malgré le manque d'attractivité du métier ;

- retenir les salariés qui partent vers les hôpitaux et Ehpad offrant une meilleure rémunération.

« L'urgence est plus criante que jamais », s'alarme l'UNA. Mais le réseau conclut son commentaire sur une note d'espoir : l'agrément annoncé avant fin mai de l'avenant 43de la convention collective de la Branche de l'aide, de l'accompagnement et des soins à domicile. « Il s'agira d'une avancée historique qui permettra la plus forte revalorisation des emplois et des rémunérations dans la Branche depuis 2002 (entre 13 et 15% en moyenne) et au-delà de l'aspect financier, c'est aussi l'intégration de nouveaux métiers dans la convention collective, la reconnaissance des compétences, qui sont autant d'éléments en faveur de l'attractivité des métiers », se réjouit la présidente Marie-Reine Tillon.

14/06/2024  - ARS ARA

Un guide de sécurisation du circuit du médicament en EHPAD

L'ARS Auvergne-Rhône-Alpes vient d'actualiser un guide d'aide à la sécurisation du circuit du médicament pour les Ehpad ne disposant pas de pharmacie à usage intérieur.
14/06/2024  - Déserts médicaux

OùSoigner, le service qui lutte contre les déserts (para)médicaux

Le site qui aide les professionnels de santé à trouver leur futur lieu d'exercice, enregistre sa 50ème installation réussie.
12/06/2024

Géronforum à Strasbourg

C'est le thème "L'important c'est de (faire) participer !" que le Géronforum organisé par la Fnaqpa a décidé d'explorer. ...
11/06/2024  - Privé non lucratif

Alain Raoul réélu président de Nexem

Il se dit « plus que jamais déterminé à continuer le combat pour la reconnaissance des professionnels à l'appui d'une CCUE moderne et ambitieuse »
11/06/2024  - Dissolution de l'Assemblée nationale

Fadila Khattabi se représente aux législatives

La ministre déléguée aux personnes âgées et handicapées, élue députée de la majorité en 2022 dans la circonscription de Dijon-Chenôve, annonce sa volonté de se représenter.
11/06/2024  - Dissolution de l'Assemblée nationale

Le projet de loi fin de vie reste en carafe

Le projet de loi sur la fin de vie voit son avenir désormais suspendu aux élections législatives. Tout sera à refaire s'il est réinscrit à l'ordre du jour. D'autres travaux parlementaires sont arrêtés. Petite sélection intéressant le grand âge.
10/06/2024  - Construction

Enéal et Clairsienne posent la première pierre de la résidence intergénérationnelle de Blaye

Un petit immeuble dont 16 des 30 logements seront dédiés aux locataires âgés, des maisons individuelles pour les familles et un espace collectif dédié aux animations composent la future résidence intergénérationnelle.
10/06/2024  - Recommandation de la HAS

Diabète de type 2 : les thérapies non médicamenteuses d'abord

La Haute autorité de santé actualise ses recommandations de 2013 en mettant l'accent sur la modification du mode de vie et sur l'intégration de nouvelles classes thérapeutiques.
06/06/2024  - Négociations

Bass: Axess met deux accords à la signature

Les partenaires sociaux de la branche associative sanitaire, sociale et médico-sociale privée à but non lucratif (Bass) semblent sur la voie d'un accord. Verdict, le 18 juin.