©Adobestock
18/10/2022  - Défenseure des Droits  14288

MaPrimeRénov' » : quand le tout dématérialisé bugge !

Claire Hédon dénonce les dysfonctionnements techniques de Ma Prime Rénov' particulièrement dommageables pour les plus précaires alors que Ma Prime Adapt' est annoncée sur son modèle.

Dans une décision du 14 octobre, La Défenseure des Droits tape du poing sur la table et demande à l'Agence nationale de l'habitat (Anah) de rectifier le tir sur la procédure dématérialisée de Ma Prime Rénov'. Mise en place en 2020, et censée aider les ménages à réaliser des travaux de rénovation énergétique dans leur logement, elle connaît « des dysfonctionnements engendrant des difficultés insurmontables pour les personnes les plus précaires », dénonce Claire Hédon dans un communiqué du 17 octobre. Elle a été saisie de 500 réclamations à propos de l'impossibilité de créer un compte ou un dossier, de déposer en ligne les pièces justificatives, de modifier les éléments du dossier et finalement d'engager les travaux... ou pire, de les engager sans la percevoir une fois finis et payés : « ces blocages pour de très nombreux dossiers précarisent les demandeurs les plus fragiles économiquement, poursuit La Défenseure des Droits. Face à la nécessité de se chauffer l'hiver, et en attente du versement de « MaPrimeRénov' », qui peut atteindre plusieurs milliers d'euros, certains foyers ont été dans l'obligation de contracter des prêts bancaires ou familiaux pour financer les travaux et payer les artisans ».

En cause, le tout dématérialisé.

Elle rappelle au passage que la mise en place d'un nouveau dispositif d'aide, basé sur celui de « MaPrimeRénov' » a été annoncée, sans le citer. Il s'agit en fait de Ma Prime Adapt' qui doit permettre aux seniors d'aménager leur logement.

31/01/2023  - Finances

Orpea va passer sous le contrôle de la Caisse des dépôts

Le conseil d'administration de la Caisse des dépôts et consignations doit valider demain un accord qui fait de l'établissement public financier, l'actionnaire majoritaire (50,2%) du groupe Orpéa.
31/01/2023  - Appel à projet

Les designers invités à dessiner le chariot de soins de demain

Le Mobilier national et le ministre des Solidarités, de l'Autonomie et des Personnes handicapées viennent de lancer un appel à projet pour la création d'un chariot de soins ergonomique et innovant.
31/01/2023  - Note d'information interministérielle

Les axes 2023 de développement des compétences dans la FPH

Une note d'information interministérielle présente et décrit les thématiques 2023 de développement des compétences des personnels des établissements relevant de la fonction publique hospitalière.
31/01/2023  - Ehpad

Addictions : des recommandations de la HAS pour outiller les professionnels

La Haute Autorité de santé a publié le 25 janvier des recommandations pour aider les professionnels des ESSMS à entreprendre une démarche de prévention des addictions et de réduction des risques et des dommages.
30/01/2023  - Justice

Affaires du groupe Avec : l'étau se resserre

La mise en examen de Bernard Bensaïd dans le dossier de la « Mut » de Grenoble est un coup de tonnerre. Mais, partout en France, la multiplication de conflits et litiges laissait depuis plusieurs années présumer de pratiques douteuses. De celles dont « nous faisons la chasse » a déclaré Elisabeth Borne en octobre.
30/01/2023  - Nomination

Jérome Viguier, Directeur général de l'ARS Centre Val de Loire

Nommé Directeur général de l'ARS Centre-Val de Loire le mercredi 11 janvier 2023 en Conseil des ministres, Jérôme Viguier a officiellement pris ses fonctions ce lundi 30 janvier.
30/01/2023  - Les Echos-Etudes

Fin des Ehpad: quels nouveaux modèles pour demain?

Une étude des Echos Etudes fournit les outils économiques pour repenser le modèle des Ehpad et se projeter dans une nouvelle offre.
30/01/2023  - Arrêtés

Les nouvelles personnes qualifiées du HCFEA publiées

Divers arrêtés du 25 et 27 janvier valident les nouvelles nominations du Haut Conseil de la famille, de l'enfance et de l'âge.
30/01/2023  - Autonomie

Une motion de la CNSA plaide pour la convergence grand âge/handicap

Le conseil déplore que les initiatives parlementaires, la préparation de la Conférence nationale du handicap, et le volet bien vieillir du CNR « semblent cheminer sur des voies parallèles ».