Dans le n° 136-février 2022  - Prévention  12582

Le programme de prévention TMS Pros ouvert au sanitaire et médico-social

Le 21 octobre dernier, l'Assurance maladie-Risques professionnels a ouvert son programme de prévention TMS Pros au secteur sanitaire et médico-social, avec une démarche accompagnée et des aides financières.

La crise de la Covid-19 ayant profondément bouleversé l'organisation du travail dans le secteur sanitaire et médico-social - déjà fortement soumis à des enjeux de santé au travail, transformation des modes d'organisation, manque de personnel, absentéisme... - la branche Assurance maladie-Risques professionnels a décidé d'ouvrir son programme de prévention TMS Pros, dont bénéficient déjà certaines entreprises, au secteur de l'aide et des soins à la personne pour faciliter l'engagement de tous les établissements dans une démarche structurée de prévention des risques.

Articulée autour de 4 étapes en ligne, et basée sur une démarche participative d'amélioration continue, cette nouvelle campagne de prévention a été construite en tenant compte des spécificités et des contraintes particulières des salariés des Ehpad et des cliniques/hôpitaux.

Les établissements seront ainsi accompagnés par un professionnel de la prévention au sein de leur caisse régionale qui garantit l'expertise « terrain ». Des formations spécialement pensées pour le secteur et dispensées par des organismes de formation habilités par l'Institut national de recherche et de sécurité (INRS) sont également disponibles pour prévenir ou réduire les TMS.

Les aides financières

Pour accompagner l'engagement et la mise en oeuvre de cette démarche, des aides financières et des formations permettent de soutenir les établissements qui s'engagent dans la démarche TMS Pros.

- TMS Pros Diagnostic : cette aide permet de financer 70 % de la formation d'une personne ressource ou chargée de prévention en interne et/ou l'étude ergonomique des situations de travail pour réaliser un diagnostic de prévention et l'élaboration d'un plan d'actions.

- TMS Pros Action permet de financer 50 % du montant des achats de matériel et/ou d'équipements nécessaires pour réduire les contraintes physiques en particulier lors de manutentions manuelles de charges, d'efforts répétitifs ou de postures contraignantes. Elle permet également le financement de formations adaptées aux salariés concernés.

Destinée aux établissements du secteur médico-social de moins de 50 salariés, l'Assurance maladie-Risques professionnels propose également la subvention « Aide et soins à la personne en établissement ». Cette aide plafonnée à 25 000 euros correspond à l'investissement hors taxes réalisé pour acquérir des packs de matériels ou des prestations de formation.

Un contrat de prévention

Les entreprises de moins de 200 salariés pour lesquelles une convention nationale d'objectifs a été signée peuvent solliciter un contrat de prévention avec leur caisse régionale (Carsat, Cramif, CGSS pour l'Outre-mer) pour financer des projets destinés à améliorer les conditions de santé et de sécurité des salariés.

Ce contrat précise la situation initiale des risques, les objectifs finaux visés, les programmes d'actions de prévention à mettre en oeuvre, les investissements à réaliser, les délais de réalisation, le montant de l'aide financière de la caisse régionale, les conditions d'évaluation des résultats des actions menées et de versement des avances financières. Une avance financière est alors octroyée par la caisse. Elle se transforme en subvention dès lors que tous les engagements sont tenus.


23/05/2024  - Tribunal de Vannes

Décès d'une résidente : un directeur d'Ehpad condamné pour homicide involontaire

Une résidente était décédée à la suite d'une chute lors d'un transfert lit-fauteuil. L'aide-soignante qui avait mal utilisé le lève-malade a été relaxée, l'Ehpad condamné à une amende et son directeur à 6 mois de prison avec sursis - il a fait appel.
23/05/2024  - Appel à projets

«Vers un hôpital Alzheimer Friendly», la Fondation Médéric Alzheimer relance son appel à projets

La Fondation Médéric Alzheimer, en partenariat avec la FHF et la FEHAP, renouvelle son appel à projets « Vers un hôpital Alzheimer Friendly ».
23/05/2024  - Prévention

Efluelda : l'Académie nationale de médecine plaide le dialogue

Pour elle, la vaccination « haute dose » contre la grippe est un progrès dans la protection des seniors qui « doit être préservé ».
22/05/2024  - SantExpo 2024

Pour une réforme profonde du système de santé et du secteur grand âge

C'est lors de la conférence inaugurale de la 58ème édition de SantExpo, qu'Arnaud Robinet, président de la Fédération Hospitalière de France (FHF), a alerté sur l'urgence d'une rénovation en profondeur du système de santé.
21/05/2024  - Cybersécurité

Le référentiel de certification Hébergeurs des données de santé est révisé

Il définit les exigences qu'un hébergeur doit satisfaire pour obtenir la certification d'hébergeur de données de santé .
20/05/2024  - ESSMS

L'Anap publie deux guides sur l'activité physique et sportive

Deux guides, un webinaire et une Communauté nationale des référents : l'Anap accompagne le développement de l'APS dans les ESMS.
16/05/2024  - #SolidaritéEnDanger

Solidarité: des recours en justice et une pétition nationale

A travers le mouvement #SolidaritéEnDanger, six grandes organisations de la solidarité annoncent leur mobilisation pour éviter que « les structures ne ferment faute de moyens ».
14/05/2024  - Documentaire

«Hold-up sur les vieux», ce soir sur Arte

Grâce à des témoignages poignants et des analyses approfondies, l'enquête d'Arte livre un implacable état des lieux sur le grand âge livré au privé en Europe.
13/05/2024  - Loi

Dérives sectaires: la loi instaure un délit de provocation à l'abandon ou l'abstention de soins

Est visée « la provocation, au moyen de pressions ou de manoeuvres réitérées » à « abandonner ou à s'abstenir de suivre un traitement médical thérapeutique ou prophylactique », lorsque cet abandon « est présenté comme bénéfique pour la santé », alors qu'il peut avoir des « conséquences particulièrement graves ».