17/11/2021 - Livre blanc Autonomie

L'Unccas fait entendre la voix des élus locaux

Par Hélène Delmotte 

L'Union nationale des centres communaux et intercommunaux d'action sociale (Unccas) a présenté le 17 novembre, à l'occasion du Congrès des Maires de France, son livre blanc Autonomie, « un acte politique fort alors que la loi Grand âge promise par le Président de la République a été enterrée avant même d'être discutée, et que l'absence de revalorisation des aides à domicile met en danger le service territorialisé du grand âge ».

 
Partager
Imprimer

« Lorsqu'une institution comme l'Unccas écrit à un Ministre, elle est en droit de recevoir une réponse », a déclaré Luc Carvounas, Président de l'Unccas et maire d'Alfortville, à l'occasion de la présentation du Libre blanc Autonomie le 17 novembre. En l'occurrence, il s'agit de deux ministres : Brigitte Bourguignon, ministre déléguée en charge de l'Autonomie et Amélie de Montchalin, ministre de la transformation et de l'action publiques ont en effet été saisies par le Président de l'Unccas en avril et octobre 2021 d'une demande d'extension de la revalorisation salariale aux agents publics des services d'aide à domicile gérés par les CCAS/CIAS. Deux lettres restées sans réponse alors « que la distorsion de rémunération entre les secteurs associatif (1) et de la fonction publique territoriale crée des inégalités et met en difficulté les structures car les professionnels s'essoufflent ».

Luc Carvounas a également regretté que le Sénat n'ait pas mis fin à cette injustice lors du vote, le 16 novembre, du projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2022. « C'est une injure qui est faite aux 26.000 personnels des CCAS/CIAS en charge du soin et de l'aide à domicile alors qu'ils ont fait preuve d'un investissement exceptionnel tout au long de la crise sanitaire », a t-il exprimé.

Préconisations

Le livre blanc Autonomie, fruit de différents groupes de travail mis en place par l'Unccas sur le sujet de l'autonomie, s'articule autour de six thématiques fortes. « Tout au long de la crise sanitaire, le maillage territorial, le travail sans faille de nos professionnels et la qualité de la coordination ont permis d'éviter des catastrophes. Nous demandons que cette mobilisation du service public de proximité soit reconnue », a souligné Véronique Besse, Vice-Présidente de l'Unccas en charge des seniors et maire des Herbiers. L'Union nationale des CCAS appelle également « à faire de la lutte contre l'isolement une priorité, à sortir du cloisonnement entre le domicile et l'Ehpad, notamment en développant des offres d'hébergement alternatives, et à promouvoir une politique d'accompagnement du grand âge incluant l'adaptation du logement, les mobilités, l'inclusion numérique, le lien social et les aménagements urbains ».

Véronique Besse a enfin appelé à envisager le secteur de l'accompagnement des personnes âgées « comme une opportunité d'expérimentation et de progrès social, et à mieux prendre en considération l'augmentation de la précarité des publics âgées, des personnes handicapées vieillissantes et de leurs aidants ».


Notes :

1 - En octobre 2021, les salariés du secteur non lucratif relevant de la Convention collective nationale de la branche de l'aide, de l'accompagnement, des soins et des services à domicile du 21 mai 2010 ont bénéficié d'une revalorisation salariale de 13 à 15% (avenant 43).




  Articles liés



Annuaire 2022
Retrouvez tous vos fournisseurs professionnels en gérontologie.Retrouvez tous
vos fournisseurs
professionnels en
gérontologie.




Archives
N° 138 AVRIL 2022
Dossier TOP 20 des groupes privés non lucratifs    

Voir les articles
 
N° 137 MARS 2022
Dossier Élections présidentielles

Voir les articles
 
N° 136 FÉVRIER 2022
Dossier Lutter contre les TMS

Voir les articles
 
N° 135 JANVIER 2022
Dossier Hygiène et soins des pieds

Voir les articles
 
Consultez votre information régionale