03/02/2021  -  Fin de vie  11639

Sarah Dauchy nouvelle présidente du Centre national des soins palliatifs et de la fin de vie

Psychooncologue à l'Institut Gustave Roussy de Villejuif, Sarah Dauchy est nommée présidente du Centre national des soins palliatifs et de la fin de vie.

Membre du conseil d'orientation stratégique du Centre national des soins palliatifs et de la fin de vie (CNSPVF) depuis sa création en 2016, Sarah Dauchy en est nommée présidente par arrêté du 27 janvier. Elle succède au Dr Véronique Fournier qui avait démissionné pour raisons personnelles en septembre dernier.

Elle trouve sur son bureau le dossier des directives anticipées et de la personne de confiance - la Direction générale de la santé a chargé le centre national d'élaborer des outils pédagogiques pour ces deux dispositifs. La conception de supports d'information et de soutien au dialogue autour des volontés des citoyens viendra nourrir les travaux préparatoires à l'élaboration du prochain plan National de développement des soins palliatifs et d'accompagnement à la fin de vie, dont le 1er axe consiste à « renforcer l'acculturation aux droits de la fin de vie ». Les outils seront présentés d'ici la fin du 1er semestre 2021.

Mais l'actualité est aussi commandée par l'épidémie. Constatant « un durcissement des règles concernant les visites aux patients hospitalisés ou en Ehpad », le CNSPVF et la Société française d'accompagnement et de soins palliatifs (SFAP) ont plaidé dans un communiqué commun du 26 janvier pour davantage de souplesse et une évaluation des situations au cas par cas. « Le lien social doit être maintenu et considéré comme ce qu'il est : une priorité qui ne peut pas être différée, pour que les personnes en fin de vie continuent de bénéficier d'un accompagnement digne et humain, à la hauteur de nos valeurs soignantes », écrivent-ils.

14/06/2024  - ARS ARA

Un guide de sécurisation du circuit du médicament en EHPAD

L'ARS Auvergne-Rhône-Alpes vient d'actualiser un guide d'aide à la sécurisation du circuit du médicament pour les Ehpad ne disposant pas de pharmacie à usage intérieur.
14/06/2024  - Déserts médicaux

OùSoigner, le service qui lutte contre les déserts (para)médicaux

Le site qui aide les professionnels de santé à trouver leur futur lieu d'exercice, enregistre sa 50ème installation réussie.
12/06/2024

Géronforum à Strasbourg

C'est le thème "L'important c'est de (faire) participer !" que le Géronforum organisé par la Fnaqpa a décidé d'explorer. ...
11/06/2024  - Privé non lucratif

Alain Raoul réélu président de Nexem

Il se dit « plus que jamais déterminé à continuer le combat pour la reconnaissance des professionnels à l'appui d'une CCUE moderne et ambitieuse »
11/06/2024  - Dissolution de l'Assemblée nationale

Fadila Khattabi se représente aux législatives

La ministre déléguée aux personnes âgées et handicapées, élue députée de la majorité en 2022 dans la circonscription de Dijon-Chenôve, annonce sa volonté de se représenter.
11/06/2024  - Dissolution de l'Assemblée nationale

Le projet de loi fin de vie reste en carafe

Le projet de loi sur la fin de vie voit son avenir désormais suspendu aux élections législatives. Tout sera à refaire s'il est réinscrit à l'ordre du jour. D'autres travaux parlementaires sont arrêtés. Petite sélection intéressant le grand âge.
10/06/2024  - Construction

Enéal et Clairsienne posent la première pierre de la résidence intergénérationnelle de Blaye

Un petit immeuble dont 16 des 30 logements seront dédiés aux locataires âgés, des maisons individuelles pour les familles et un espace collectif dédié aux animations composent la future résidence intergénérationnelle.
10/06/2024  - Recommandation de la HAS

Diabète de type 2 : les thérapies non médicamenteuses d'abord

La Haute autorité de santé actualise ses recommandations de 2013 en mettant l'accent sur la modification du mode de vie et sur l'intégration de nouvelles classes thérapeutiques.
06/06/2024  - Négociations

Bass: Axess met deux accords à la signature

Les partenaires sociaux de la branche associative sanitaire, sociale et médico-sociale privée à but non lucratif (Bass) semblent sur la voie d'un accord. Verdict, le 18 juin.