Dans le n° 132-octobre 2021  -  Billet  12237

Maintenant je sais...

Les plus âgés se souviennent des paroles de cette si belle chanson interprétée par Jean Gabin : « Maintenant je sais ». J'avais, dans ma jeunesse, apprécié cette mélodie et ces paroles en me disant que tout cela était loin. Sauf que, désormais je sais, moi aussi ! Oui, j'ai appris que le temps passe plus vite que les contributions et que la descente d'un col est plus rapide que son ascension. Alors maintenant, oui je sais. Je sais que l'âge s'invite insidieusement, tout doucement et sans préavis. Même en ayant, et c'est mon cas, évoqué si souvent cette échéance sans crainte lors de colloques et conférences. Non, je ne crains pas de vieillir. Pas vraiment. Enfin presque...

Mais bizarrement, j'ai découvert ce que cela voulait dire, par le regard et l'attitude de mes interlocuteurs et rencontres. Je tutoie plus facilement... et l'on me vouvoie. Même lorsque je demande la réciproque.

De même lorsque je dois indiquer mon âge sur un site Internet et utiliser un menu déroulant pour déterminer mon année de naissance, je dois aller de plus en plus bas.

Au cinéma je n'ai plus à démontrer mon statut de « retraité » (que ce mot est moche, je le hais !). Enfin je sais aussi lorsque je vois certains messages sur le réseau Twitter avec la question « qui a connu cet objet ? » et que sans hésitation je peux répondre « moi », que le temps est irrémédiable et irrespectueux.

Mais je veux aussi que ce temps qui me reste et dont je ne sais l'échéance soit celui de l'après-midi de ma vie, comme le dit si bien le sociologue Serge Guérin, en savourant les plaisirs de cet âge, et ses contraintes : « Mais ça j'le sais ».

Bref, la vie tout simplement.


27/06/2024  - Congrès

Sport et vieillissement à Poitiers pour le Congrès de la Fnadepa

C'est au Palais des congrès de Poitiers que la Fnadepa a réuni ses adhérents pour son 39e congrès sur le thème « Sport et vieillissement : une équipe qui gagne ! »
11/06/2024  - Dissolution de l'Assemblée nationale

Fadila Khattabi se représente aux législatives

La ministre déléguée aux personnes âgées et handicapées, élue députée de la majorité en 2022 dans la circonscription de Dijon-Chenôve, annonce sa volonté de se représenter.
01/06/2024  - Toucher

Découvrir le corps

Toucher des corps qui ne sont ni les nôtres ni ceux des proches aimés. Les couvrir et les découvrir, au gré des soins et des besoins de chacun. Les toucher avec pudeur et respect, dans l'intimité d'une chambre. C'est notre quotidien de soignants, qui prenons soin de ceux qui ont besoin d'assistance pour les actes simples de la vie.
01/06/2024  - Partie I

Virage domiciliaire: Les risques du tête à queue...

Le « virage domiciliaire » est une formule qui sent bon la novlangue administrative et le poncif bureaucratique. Voici des années que ce virage est annoncé, que de nombreuses caravanes publicitaires stationnent sur les aires d'autoroute de la seniorisation... Pour autant, le bilan est maigre.
01/06/2024  - Coups de coeur/Coups de gueule

Du côté des fédés

Ils vivent et commentent l'actualité. Chaque mois, retrouvez les coups de chapeau ou cris d'alarme de ceux qui animent le secteur.
16/05/2024  - Billet

Éloge du temps

Le débat sur la fin de vie est en cours. Tel un marqueur politique nécessaire, il a été décidé d'en accélérer la réflexion. Il est vrai que le sujet est plus que sensible car on le constate déjà, la sémantique le dispute au fond. On évoque un « modèle français », qui de mon point de vue sera difficile non seulement à construire mais aussi à mettre en oeuvre. Il a été dit qu'il fallait donner du temps au temps. Et cette formule est reprise bien souvent et complaisamment. Sans vouloir procrastiner, car il est légitime qu'une société évolue, j'ai pour autant l'humilité de penser que notre pays est assez enclin à légiférer et « sur-légiférer » sans s'assurer de la réelle application des lois déjà votées. Un consensus se dégage ainsi pour affirmer qu'en matière de fin de vie, la douleur est le facteur essentiel. Et que le nombre de places en soins palliatifs est non seulement insuffisant mais géographiquement injuste. Le sujet presque tabou est difficilement évoqué. Triste constat. La loi Claeys-Leonetti est incomprise, souvent non mise en oeuvre. Elle correspond pourtant à un encadrement important et nécessaire de ces moments si difficiles. ...
01/05/2024  - Coups de coeur/coups de gueule

Du côté des fédés

Ils vivent et commentent l'actualité. Chaque mois, retrouvez les coups de chapeau ou cris d'alarme de ceux qui animent le secteur.
01/05/2024  - Fadila Khattabi, ministre déléguée chargée des Personnes âgées et des Personnes handicapées

« Depuis ma nomination [...], je n'ai pas l'impression de gagner du temps, mais plutôt d'accélérer »

Récemment nommée ministre déléguée des personnes âgées et des personnes handicapées auprès de Catherine Vautrin, Fadila Khattabi répond pour Géroscopie aux questions qui agitent le secteur. Interview exclusive.
01/05/2024  - Billet

Marqueurs de bienveillance

Les débats sur la loi « Bien vieillir » agitent les acteurs du secteur médico-social. Le grand public est plus préoccupé par d'autres sujets sociétaux, anxiogènes et médiatiquement plus à la « une ». Encore une fois, le grand âge est victime du syndrome de l'indifférence et d'un manque de volonté politique face au mur qui se rapproche de plus en plus. C'est un combat permanent, lassant, décourageant souvent, mais essentiel cependant selon le terme si employé lors de la récente pandémie. ...