04/07/2024  - Autonomie  16952

Représentation et participation des personnes : la CNSA veut aller vers un cadre commun

Le Conseil de la Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie (CNSA) a approuvé un avis sur la représentation des personnes et leur participation directe dans le champ de l'autonomie.

On parle de « représentation », lorsqu'un tiers s'exprime non pas à titre individuel, mais au nom du collectif qu'il représente. On parle de « participation » lorsque les personnes expriment directement, à titre individuel, leur point de vue, leur vécu, leurs souhaits, leurs aspirations et partagent les savoirs issus de leur expérience et de leur pratique du quotidien. Lors de sa réunion du 27 juin, le Conseil de la Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie (CNSA) a approuvé un avis sur ces deux types de prises de parole à prendre en compte dans le champs de l'autonomie.

Préparé par un séminaire dédié, cet avis insiste sur l'atout que représente la prise en compte de la parole des personnes et leurs représentants et invite à renforcer la complémentarité entre toutes les formes de participation à partir de 2 constats :

La diversité des formes de participation existantes est un atout pour la branche autonomie ;La complémentarité entre les formes de participation dans le champ de l'autonomie doit être renforcée.

Ces deux constats conduisent à un principe d'action : le Conseil préconise la construction d'un cadre commun dans la mesure où il existe des conditions de réussite pour une pleine participation des personnes et de leurs représentants dans le champ de l'autonomie : le Conseil préconise la construction d'un cadre commun.

Cet avis constitue donc la première étape vers la proposition d'un cadre commun qui permettra à tous les acteurs de la branche (qu'ils soient ou non décisionnaires) et aux différents niveaux, national comme territorial, de disposer d'une méthode et de principes pour associer les représentants des personnes et les personnes elles-mêmes à leurs actions.

16/07/2024  - Autonomie

La CNSA publie son rapport annuel 2023

Le rapport 2023 de la CNSA présente l'activité de la branche Autonomie de la Sécurité sociale.
15/07/2024  - Nominations

Le gériatre Cédric Annweiler élu doyen de la faculté de médecine d'Angers

Le Pr Cédric Annweiler, chef du pôle Personnes âgées réadaptation accompagnement dépendance handicap (Paradh) du CHU d'Angers et président du gérontopôle Pays de Loire, a été élu doyen de la Faculté de santé d'Angers. ...
11/07/2024  - Communiqué de presse

Amapa : « comme de nombreuses associations du secteur médico-social »

Un communiqué du groupe Avec « banalise » le placement en redressement judiciaire de l'Amapa.
10/07/2024  - Décret

Coordination : un seul médecin-coordonnateur jusqu'à 200 places

En-dessous de 200 résidents, la fonction de coordination est occupée par un seul médecin
10/07/2024  - Arrêté

Un nouveau cadre pour l'enquête Ehpa de la Drees

L'enquête Ehpa recueille des informations sur l'activité des établissements accueillant les personnes âgées, ainsi que sur leur personnel et leurs résidents.
09/07/2024  - Législatives

Les réactions du social et du médico-social

Les associations et fédérations du secteur social et médico-social sont déjà dans l'après-législatives et rappellent leurs priorités.
09/07/2024  - Privé non lucratif

Accord Bass : Axess compte rappeler les financeurs à leur obligation

Axess se réjouit de l'agrément de l'accord Ségur du 4 juin et travaille « à ce que les financements accordés parviennent aux structures du sanitaire, social et médico-social ».
09/07/2024  - Restauration

Clariane France signe la charte d'engagement du Collectif de lutte contre la dénutrition

Ce lundi 8 juillet 2024, Clariane France a signé la charte d'engagement du Collectif de Lutte contre la dénutrition en présence du Pr Agathe Raynaud-Simon, présidente de l'association et chef du département de gériatrie, Hôpital Bichat AP-HP, de Nicolas Mérigot, DG de Clariane France et du Dr Fariba Kabirian, directrice médicale Clariane France.
09/07/2024  - Assurance-maladie

Un décret allonge la durée du 100% pour 4 ALD

Les durées d'exonération de la participation des assurés relevant de certaines affections de longue durée (ALD) sont prolongées.