©Adobestock
27/10/2022  - Domicile  14317

Personnes âgées : un important protocole de coopération médecin/infirmière de ville

Un nouveau protocole de coopération vise à permettre un suivi interprofessionnel et coordonné à domicile, y compris en Ehpad, entre généralistes et infirmières libéraux.

Par arrêté du 24 octobre, le protocole «Coopération entre médecins et infirmiers pour la prise en charge à domicile des patients âgés ou en situation de handicap et en difficultés pour se déplacer aux cabinets des médecins » est autorisé sur le territoire national.

S'inscrivant dans l'objectif de ma santé 2022 : « créer un collectif de soins au service des patients » et dans la mise en oeuvre de la mesure 28.5 du Ségur de la santé : « renforcer les interventions des professionnels libéraux sur les lieux de vie des personnes âgées », ce protocole vise à permettre un suivi interprofessionnel et coordonné à domicile, y compris en Ehpad, entre médecins et infirmières libéraux afin que les personnes âgées ou en situation de handicap concernées puissent bénéficier d'une prise en charge adaptée à leurs besoins et éviter les situations pouvant amener à une plus forte dépendance ou à une hospitalisation.

Le protocole et ses annexes vont être publiés sur le site internet du ministère de la santé et de la prévention, mais l'avis de la Haute autorité de santé (HAS) adopté le 19 mai fait d'ores et déjà mesurer la portée, en attente toutefois de précisions, notamment, sur les critères d'inclusion.

Il prévoit, par délégation du généraliste à une infirmière libérale :

- une consultation mensuelle de suivi ;

- une intervention en réponse à un appel du patient en cas d'événement intercurrent au domicile du patient ;

au cours desquelles l'infirmière est susceptible de réaliser des « dérogations » concernant par exemple la prévention de la déshydratation par adaptation des traitements par diurétiques et antihypertenseurs en cas de forte chaleur, ou bien le renouvellement et l'adaptation des antalgiques de niveau 1 prescrits par le délégant ou encore l'identification du risque de chute.

26/02/2024  - Rapport au Parlement

Oubliés du Ségur: Axess conteste les chiffres officiels

La confédération d'employeurs estime à 215 000 et non 92 400 le nombre de salariés oubliés des Ségur et Laforcade, et concernant les éligibles, déplore un sous-calibrage des financements de près d'un milliard.
26/02/2024  - Coupes budgétaires

Nexem dénonce «l'impact délétère» sur la solidarité du plan d'économies de 10 milliards

Pour les employeurs de la CCN66 les coupes budgétaires sont « un nouveau coup de massue » pour un secteur « à bout de souffle » qui pâtit déjà de financements insuffisants.
26/02/2024  - Commission des affaires sociales

Le Sénat lance une mission de contrôle sur la situation des Ehpad

Elle devra identifier les facteurs ayant conduit à la situation actuelle et formuler des propositions pour soutenir durablement le secteur.
26/02/2024  - Prévention des IAS

Plus de 25000 joueurs pour le serious game I Control

Le jeu serieux du RePias permet de tester ses connaissances en matière de prévention des infections associées aux soins.
26/02/2024  - Accès direct

L'Ordre des infirmières «stupéfait» de la position de l'Académie de Médecine

Alors que les textes d'application de la loi Rist ne sont toujours pas publiés, ouvre notamment l'accès direct aux infirmiers en pratique avancée (IPA), l'Ordre rappelle la « pénurie avérée et durable » de médecins en France.
26/02/2024  - Ehpad

L'ARS Bretagne publie un bilan des inspections contrôles en santé environnementale

La gestion des risques sanitaires dans les Ehpad a été passée à la loupe pendant 4 ans par l'ARS Bretagne.
22/02/2024  - Interview exclusive

Catherine Vautrin, Ministre du Travail, de la Santé et des Solidarités répond à Géroscopie

"Nous devons parler stratégie, gouvernance et financement". Interrogée début février, Catherine Vautrin présente ses ambitions pour le grand âge. Pas de loi annoncée...
16/02/2024  - Ehpad commerciaux

Orpea: un chiffre d'affaires en hausse de 11% en 2023

Le groupe publie le 16 février un chiffre d'affaires annuel de 5,2 milliards d'euros en 2023, mais le taux d'occupation moyen des Ehpad en France baisse de 0,9 point.
16/02/2024  - Expérimentation

152 infirmières habilitées à rédiger les certificats de décès en Centre-Val de Loire

L'ARS se félicite de « l'engouement » des infirmières pour l'expérimentation qui les autorise à rédiger des certificats de décès en ville, en Ehpad et en HAD