02/01/2022  -  Services autonomie  12529

Domicile : le décret et l'arrêté sur le tarif plancher de 22 euros sont parus

Un décret instaure un tarif plancher de l'heure réalisée par un « service autonomie à domicile prestataire » à 22 euros pour 2022. Les plafonds d'aide de l'APA sont revalorisés en conséquence.

En application de l'article 44 de la loi du 23 décembre 2021 de financement de la Sécurité sociale pour 2022, un décret du 30 décembre 2021 instaure un tarif minimal pour les heures d'aide et d'accompagnement réalisées par un service autonomie à domicile prestataire. Le texte précise, pour les services habilités à recevoir des bénéficiaires de l'aide sociale, les modalités de prise en compte du tarif minimal lorsque le financement de ces services s'effectue sous la forme d'une dotation globale.

Pour tenir compte du fait que la valorisation d'une heure d'aide et d'accompagnement à domicile dans le cadre des plans d'aide financés par l'allocation personnalisée d'autonomie (APA) et la prestation de compensation du handicap (PCH) ne peut désormais être inférieure à un montant minimal, le décret relève en conséquence les plafonds des plans d'aide de l'APA -la répercussion sur la PCH étant calculée différemment. Enfin, le décret précise les modalités de calcul et de versement de la dotation versée aux services à domicile proposant des prestations d'aide et de soins pour assurer son fonctionnement intégré. Cette dotation est versée dès le 1er janvier 2022 aux services polyvalents d'aide et de soins à domicile (Spasad), relevant ou non de l'expérimentation des Spasad intégrés, sans attendre la constitution des services autonomie à domicile.

Le montant du tarif minimal de l'heure d'aide et d'accompagnement réalisé par un service autonomie à domicile prestataire est fixé à 22 euros pour l'année 2022 par arrêté du 30 décembre.

27/05/2024  - Arrêté

Forfaits soins: +3% pour les valeurs 2024 du point GMPS

Un arrêté du 21 mai fixe les valeurs 2024 du point GMPS pour le calcul du forfait soins alloués aux Ehpad
27/05/2024  - Décret

Un comité d'éthique pérennisé pour le numérique

Il est chargé de donner des avis sur les questions d'éthique soulevées par les avancées et innovations dans le domaine du numérique, et de leurs potentiels impacts sociaux, économiques, environnementaux ou éducatifs.
27/05/2024  - Etude de la Drees

Ehpad : un résident sur dix a moins de 75 ans

On dénombre 67 000 résidents de moins de 75 ans en Ehpad dont 14 000 ont moins de 65 ans. La Drees dresse leur profil. La moitié des moins de 65 ans ont eu une reconnaissance administrative de handicap avant 60 ans.
24/05/2024  - CNSA

Une première : les comptes de la branche Autonomie sont déficitaires en 2023

Le Conseil de la Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie (CNSA) a approuvé, le 21 mai, les comptes 2023 de la branche tout en alertant sur la situation économique profondément dégradée du secteur médico-social.
24/05/2024  - SantExpo

FHF: le Livre blanc du centenaire... pour l'avenir

« Fidèle à son passé, notre fédération propose une voie précise et ambitieuse pour la réinvention de notre système de santé » écrivent en préambule d'un Livre blanc du centenaire, Arnaud Robinet, président de la FHF et Zaynab Riet, déléguée générale. Investir dans le grand âge est « une priorité absolue ».
24/05/2024  - Soins

Une nouvelle version pour le Livret thérapeutique gériatrique

L'Omedit Centre-Val de Loire a entièrement revu sa liste de 204 médicaments réparties sur 13 classes thérapeutiques et attend un retour d'expérience pour optimiser les futures versions.
24/05/2024  - Financement

Les dotations régionales limitatives sont fixées pour 2024

L'OGD est de 16 255,32 millions d'euros pour les ESSMS-Personnes âgées en 2024. Sa répartition régionale est publiée.
23/05/2024  - Appel à projets

«Vers un hôpital Alzheimer Friendly», la Fondation Médéric Alzheimer relance son appel à projets

La Fondation Médéric Alzheimer, en partenariat avec la FHF et la FEHAP, renouvelle son appel à projets « Vers un hôpital Alzheimer Friendly ».
23/05/2024  - Prévention

Efluelda : l'Académie nationale de médecine plaide le dialogue

Pour elle, la vaccination « haute dose » contre la grippe est un progrès dans la protection des seniors qui « doit être préservé ».