Dans le n° 155-décembre 2023  - Point de vue  16281

Quel regard portons-nous sur les vieux ?

En 2023, ouvrir des bars en Ehpad est devenu tendance. C'est d'ailleurs exactement ce que propose le Bistrot Bertha.

En quelques mois, nous avons déjà commencé à accompagner une dizaine d'Ehpad dans la construction et l'exploitation de leur tiers-lieu. Bistrot Bertha conçoit de vrais bars, ouverts à tous, indépendants de l'Ehpad, et disposant d'une licence de débit de boissons. Ces bistrots assument donc de proposer de l'alcool en Ehpad.

La question n'est pas de savoir aujourd'hui si c'est une bonne chose ou non de rendre l'alcool accessible. La vraie question est plutôt de savoir quel regard nous portons sur les plus âgés, et quel libre arbitre, quelle liberté nous acceptons de leur laisser ?

Droit au risque

Nous proposons un large choix de boissons sans alcool pour compléter la gamme classique. Certains directeurs voudraient qu'on ne propose que cette offre sans alcool, non par convictions personnelles, raisons culturelles ou parce que cela ne correspond pas au projet défini, mais au motif que l'alcool est dangereux. Il va sans dire en effet que c'est un risque supplémentaire, mais nous savons le gérer. La réflexion et l'attention doivent donc se porter sur d'autres bénéfices comme le plaisir, la convivialité, l'autonomie. C'est bien le regard qui doit évoluer.

Le vieux que nous accompagnons est-il un être incapable de prendre une décision ? Devons-nous l'empêcher de marcher pour lui éviter de chuter, ou mixer sa nourriture pour limiter le risque d'étouffement ? Ou reste-t-il un adulte qui peut être soutenu dans son autonomie, jusqu'au bout, malgré la dépendance et les troubles cognitifs ?

Le choix de la sécurité

Cette question est inconfortable parce que nous sommes les seuls à pouvoir y répondre, en notre « âme et conscience ». Ce sujet nous soumet à des injonctions paradoxales. La loi 2002-2, par son esprit comme par les outils qu'elle offre, nous incite à respecter les droits et libertés de la personne accueillie, à soutenir son autonomie, à faire de l'Ehpad un lieu de vie plutôt qu'un lieu de soin. Mais les exigences des familles, comme des autorités régulatrices (les secondes suivant peut-être la dynamique des premières) nous enjoignent de passer la sécurité physique avant toute chose. Au détriment de l'autonomie, au détriment de la santé mentale, au détriment de la vie.

Créer des bistrots, au-delà des bénéfices directs que représentent l'ouverture des Ehpad et l'amélioration de la qualité de vie, participent à changer l'Ehpad. Parce qu'avant de demander une loi Grand âge, avant de discuter du taux d'encadrement, avant de débattre de la taille des chambres, interrogeons plutôt le modèle d'Ehpad que nous souhaitons, et la manière dont on considère ces adultes, en perte d'autonomie certes, mais des adultes d'abord.

Chez Bistrot Bertha, nous avons choisi.


18/04/2024  - Rapport

Participation citoyenne directe: 12 propositions de l'Igas pour le champ du grand âge

Un rapport de l'Igas porte sur la place mais aussi la portée de cette forme d'implication directe des personnes dans trois politiques de solidarités qui les concernent, dont celle du grand âge, à côté des formes plus classiques de concertation avec les parties prenantes.
09/04/2024  - Journal officiel

La loi Bien vieillir et autonomie est publiée

La proposition de loi Bien Vieillir avait été déposée le 15 décembre 2022, elle est publiée ce 9 avril 2024 après un parcours chaotique de près de 16 mois.
09/04/2024  - CNSA

Conférences des financeurs:2,8 millions de bénéficiaires d'actions de prévention

L'investissement commun des acteurs de la branche Autonomie et de l'inter régimes des caisses de retraite a entraîné en 2022 la progression de l'effort global de prévention de la perte d'autonomie liée à l'âge et de soutien aux aidants.
05/04/2024  - Planification écologique

Les leviers pour réduire l'empreinte carbone du secteur de l'autonomie

Alimentation, déplacements et énergie, un rapport propose aux acteurs de la branche Autonomie une nouvelle photographie de l'empreinte carbone du secteur et un ensemble de leviers et d'actions de décarbonation.
04/04/2024  - Rapport

Virage domiciliaire: pour l'Igas, on n'y arrivera pas dans les 20 ans

Un rapport de l'Igas fait 24 recommandations pour redresser la barre car les conditions ne sont pas réunies pour réussir une politique domiciliaire pour l'arrivée au grand âge des générations nées après-guerre
01/04/2024  - Prix spécial du public Anim'Awards 2023

Une émission de radio: «c'est quoi la vie en Ehpad?»

L'Ehpad Bethesda à Mulhouse lance sa propre émission de radio et propose un regard et une parole poétiques sur le grand âge.
01/04/2024  - Recherche

«Les métiers du vieillissement, essentiels et pourtant insoutenables»

Dans le cadre du projet de médiation scientifique « Que sait-on du travail ? », lancé en mai par le Laboratoire interdisciplinaire d'évaluation des politiques publiques (LIEPP) de Sciences Po[1], quatre chercheurs[2] se sont penchés sur les conditions de travail des métiers du vieillissement. Avec l'aimable autorisation des Presses de Science Po, Géroscopie en publie ici des extraits[3].
01/04/2024  - Nouveaux produits

Innovations du mois

Comme chaque mois, retrouvez notre sélection de produits ou d'idées pratiques pour améliorer le quotidien.
28/03/2024  - Rapport

Services à domicile et aides de l'État: le tir de barrage de la Cour des comptes

La Cour des Comptes propose différentes mesures à prévoir dans le projet de loi de finances pour 2025, allant de la baisse du crédit d'impôt à l'alourdissement de la TVA, pour économiser jusqu'à un milliard d'euros par an.