15/10/2019 - Santé

Agnès Buzyn lance la nouvelle complémentaire santé solidaire

Par Juliette Viatte 
Mots clés associés : Actualités, Santé 

Accessible dès le 1er novembre, la nouvelle complémentaire santé solidaire pour les personnes aux revenus modestes a été présentée ce jour par Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé.

 
Partager
Imprimer

Cette nouvelle offre de complémentaire santé pour les personnes aux revenus modestes, disponible dès le 1er novembre 2019, remplace la CMU-C. Elle est sans changement pour les personnes concernées par la CMU-C, et s'étend à d'autres bénéficiaires, notamment les personnes éligibles à l'Aide au paiement d'une complémentaire santé (ACS). "C'est une offre destinée à faciliter l'accès aux droits et à offrir une meilleure protection en matière de couverture santé", précise le ministère dans son communiqué de synthèse. Plus de 10 millions de personnes pourront en bénéficier, à condition d'accéder à l'information. C'est la raison pour laquelle le ministère lance une vaste campagne d'information qui débute aujourd'hui même, le 15 octobre.

Une refonte des dispositifs actuels

Complexes, les dispositifs en place restent trop peu utilisés. L'ACS (Aide au paiement d'une complémentaire santé) n'est sollicitée que par la moitié des personnes éligibles. Par ailleurs la moitié des assurés sociaux disent renoncer aux soins par manque de complémentaire santé. "C'est donc avec l'ambition de lutter contre le non-recours aux droits et aux soins qu'a été engagée une refonte des dispositifs actuels d'accès aux soins pour les personnes les plus modestes. Les deux dispositifs n'en constitueront plus qu'un : la Complémentaire santé solidaire."

Un dispositif plus protecteur

Cette complémentaire santé permettra ainsi de compléter le remboursement de l'assurance maladie obligatoire pour les consultations chez un professionnel de santé, les médicaments, les analyses médicales. Les lunettes et les prothèses dentaires et auditives, qui font partie du panier de soins 100 % santé et pour lesquelles le reste à charge pouvait être élevé dans le cadre du dispositif ACS, sont désormais intégralement prises en charge.

Pour vérifier leur éligibilité, les assurés pourront utiliser les simulateurs en ligne sur ameli.fr, et mesdroitssociaux.gouv.fr.

Un numéro de téléphone gratuit 0 800 971 391 est mis à la disposition des assurés pour tout renseignement sur la nouvelle Complémentaire santé solidaire.



  Articles liés


N°110 NOVEMBRE 2019

Annuaire 2019
Retrouvez tous vos fournisseurs professionnels en gérontologie.Retrouvez tous
vos fournisseurs
professionnels en
gérontologie.




Archives
N° 109 OCTOBRE 2019
Dossier - Combien gagnent les directeurs d'EHPAD ?

Voir les articles
 
N° 108 SEPTEMBRE 2019
Dossier - Manutention et troubles musculo-squelettiques

Voir les articles
 
N° 107 JUILLET 2019
Dossier - Quelle architecture pour l'EHPAD ?

Voir les articles
 
N° 106 JUIN 2019
TOP 20 des groupes privés commerciaux La redistribution des cartes

Voir les articles
 
Consultez votre information régionale