©Collectif lutte contre la dénutrition
06/11/2023  - Semaine de lutte contre la dénutrition  16246

Lutter contre la dénutrition, une urgence nationale

Du 7 au 14 novembre, c'est la Semaine de lutte contre la dénutrition.

La dénutrition est une maladie silencieuse qui devient, avec le vieillissement de la population et les perspectives démographiques à venir, un réel problème de santé publique. Elle touche déjà aujourd'hui en France plus de 2 millions de personnes.

Sa prise en charge effective reste faible. En cause, la méconnaissance des professionnels de santé comme des aidants. Pour preuve, 80 % des Français ne considèrent toujours pas la dénutrition comme une maladie, indique un sondage Ifop réalisé en juin 2023 par le Collectif de lutte contre la dénutrition. Pire, un français sur deux pense qu'il est normal de maigrir en vieillissant.

Le sondage révèle également que 27 % des Français ont déjà connu un proche souffrant de dénutrition, dont le premier signe repéré était la perte de poids (pour 62 % des Français). 79 % des personnes ayant un proche dénutri se sentent démunis face à la situation et 97 % sont inquiets pour sa santé. Pourtant, des gestes simples, de la pesée régulière et l'enrichissement des plats en passant l'inspection du réfrigérateur, peuvent tout changer !

Chaque année pourtant, une semaine nationale de lutte contre la dénutrition est organisée par le collectif du même nom. Elle tente de mobiliser professionnels et grand public autour d'actions de prévention et d'information. Ainsi, la 4e édition qui se tient du 7 au 14 novembre 2023, permettra de déployer plus de 15 000 actions dans les établissements.

Saveurs et Vie, par exemple, membre du collectif national de lutte contre la dénutrition, réalisera, à l'image de la fresque pour le climat, la première fresque de la dénutrition. Le but : mieux faire connaître cette pathologie et les manières de l'appréhender.

Un colloque à l'Assemblée nationale en salle Colbert, sous le haut-patronage de la Présidente de l'Assemblée nationale, devrait également être organisé le 15 novembre sur le thème « La dénutrition : toujours mal connue du grand public », soutenu par deux parrains d'exception, la cheffe Amandine Chaignot et l'urgentiste, Mathias Wargon.

L'ensemble du programme est disponible sur le site dédié.

14/06/2024  - ARS ARA

Un guide de sécurisation du circuit du médicament en EHPAD

L'ARS Auvergne-Rhône-Alpes vient d'actualiser un guide d'aide à la sécurisation du circuit du médicament pour les Ehpad ne disposant pas de pharmacie à usage intérieur.
14/06/2024  - Déserts médicaux

OùSoigner, le service qui lutte contre les déserts (para)médicaux

Le site qui aide les professionnels de santé à trouver leur futur lieu d'exercice, enregistre sa 50ème installation réussie.
12/06/2024

Géronforum à Strasbourg

C'est le thème "L'important c'est de (faire) participer !" que le Géronforum organisé par la Fnaqpa a décidé d'explorer. ...
11/06/2024  - Qualité

Lutte contre la douleur des personnes âgées: 13 projets soutenus par la Fondation Apicil

Une dotation de 100 000 euros va soutenir les projets de 13 structures.
11/06/2024  - Privé non lucratif

Alain Raoul réélu président de Nexem

Il se dit « plus que jamais déterminé à continuer le combat pour la reconnaissance des professionnels à l'appui d'une CCUE moderne et ambitieuse »
11/06/2024  - Dissolution de l'Assemblée nationale

Fadila Khattabi se représente aux législatives

La ministre déléguée aux personnes âgées et handicapées, élue députée de la majorité en 2022 dans la circonscription de Dijon-Chenôve, annonce sa volonté de se représenter.
11/06/2024  - Dissolution de l'Assemblée nationale

Le projet de loi fin de vie reste en carafe

Le projet de loi sur la fin de vie voit son avenir désormais suspendu aux élections législatives. Tout sera à refaire s'il est réinscrit à l'ordre du jour. D'autres travaux parlementaires sont arrêtés. Petite sélection intéressant le grand âge.
10/06/2024  - Construction

Enéal et Clairsienne posent la première pierre de la résidence intergénérationnelle de Blaye

Un petit immeuble dont 16 des 30 logements seront dédiés aux locataires âgés, des maisons individuelles pour les familles et un espace collectif dédié aux animations composent la future résidence intergénérationnelle.
10/06/2024  - Recommandation de la HAS

Diabète de type 2 : les thérapies non médicamenteuses d'abord

La Haute autorité de santé actualise ses recommandations de 2013 en mettant l'accent sur la modification du mode de vie et sur l'intégration de nouvelles classes thérapeutiques.