©adobestock
02/02/2023  - Santé  14542

La FHF fait des RH sa priorité... avec une vigilance sur la question de la pénibilité

La Fédération hospitalière de France a rendu publics une enquête inédite auprès de 10 000 professionnels et un « plan de bataille » pour les ressources humaines. Actualité oblige, la question de la pénibilité de venir au-devant de la scène.

Au cours d'une conférence de presse tenue le 1er février, la Fédération hospitalière de France (FHF) est revenue sur la situation de crise du système de santé, marquée notamment par l'augmentation croissante des besoins et les importantes difficultés de ressources humaines (RH) que connaissent les hôpitaux publics.

Elle a présente? à cette occasion les résultats d'une enquête inédite lancée par son comité éthique auprès de 10 000 professionnels d'établissements publics de santé et médico-sociaux. Elle comportait 6 items : identification, organisation et conditions de travail, relations de travail, partage et créations de valeurs, bien-être au travail et propositions.

« Elle précise leurs attentes et confirme le sens des métiers de la santé, note Arnaud Robinet, président de la FHF. La situation sur le plan des RH est difficile mais aussi porteuse d'espoir. Plus de 4 professionnels sur 5 sont fiers de leur métier, métiers qui ont et auront toujours du sens. L'autre conclusion de cette enquête est que nous sommes à un moment de transformation des métiers, 75% des professionnels estimant que leur exercice a changé ».

Par ailleurs, « pour nourrir le débat public et faire bouger les lignes », la FHF a présenté un plan de bataille pour les ressources humaines qu'elle remettra aux ministres concernés.

Elle demande notamment un « élargissement volontariste » des quotas de formation d'ici à 2025 à 40 000 pour les infirmières et 32 400 pour les aides-soignantes.

La pénibilité non négociable

Interrogé sur la réforme des retraites, son président a souligné que la prise en compte de la pénibilité était « un point non négociable ». Il a indiqué que « 20 à 25 % des aides-soignantes sont en arrêt longue maladie quatre ans avant le départ à la retraite ».

Pour rappel, dans la fonction publique, la prise en compte de la pénibilité passe par le dispositif des catégories « actives », qui permet un départ à la retraite anticipé (5 ou 10 ans avant l'âge légal) pour certains professionnels dont les aides-soignantes. Avec le projet de loi, une aide-soignante qui actuellement peut partir à la retraite à 57 ans, au lieu de 72, devra attendre 59 ans.

La FHF est rejointe sur cette question de la pénibilité par l'Union nationale des centres communaux d'actions sociale (Unccas), qui « à la fois en tant que représentante des CCAS employeurs et comme association engagée pour le bien-vieillir », appelle à « la prise en compte de l'usure professionnelle - ou pénibilité du travail ».

23/05/2024  - Appel à projets

«Vers un hôpital Alzheimer Friendly», la Fondation Médéric Alzheimer relance son appel à projets

La Fondation Médéric Alzheimer, en partenariat avec la FHF et la FEHAP, renouvelle son appel à projets « Vers un hôpital Alzheimer Friendly ».
23/05/2024  - Prévention

Efluelda : l'Académie nationale de médecine plaide le dialogue

Pour elle, la vaccination « haute dose » contre la grippe est un progrès dans la protection des seniors qui « doit être préservé ».
22/05/2024  - SantExpo 2024

Pour une réforme profonde du système de santé et du secteur grand âge

C'est lors de la conférence inaugurale de la 58ème édition de SantExpo, qu'Arnaud Robinet, président de la Fédération Hospitalière de France (FHF), a alerté sur l'urgence d'une rénovation en profondeur du système de santé.
21/05/2024  - Projet de loi

Fin de vie : pour les soignants «la boîte de Pandore est ouverte»

Les soignants sont vent debout contre la version adoptée par la commission spéciale qui sera soumise au vote des députés à partir du 27 mai.
21/05/2024  - Cybersécurité

Le référentiel de certification Hébergeurs des données de santé est révisé

Il définit les exigences qu'un hébergeur doit satisfaire pour obtenir la certification d'hébergeur de données de santé .
20/05/2024  - ESSMS

L'Anap publie deux guides sur l'activité physique et sportive

Deux guides, un webinaire et une Communauté nationale des référents : l'Anap accompagne le développement de l'APS dans les ESMS.
17/05/2024  - Définition

Maltraitance ou violence, quel est le mot juste ?

Maltraitance un mot plus englobant mais moins empathique que violence ? Un article de handicap.fr lance le débat.
17/05/2024  - Rapport

L'Igas et l'IGF préconisent une interdiction de la vente à la découpe des Ehpad

Les inspections générales ont rendu un rapport sur le groupe Medicharme dont certains constats et préconisations s'étendent à l'ensemble du privé lucratif.
17/05/2024  - Ehpad commerciaux

Le groupe d'investissement HLD Europe entre dans le capital de Clariane

Clariane annonce accueillir aux côtés de Crédit Agricole Assurances, le groupe d'investissement HLD Europe en tant que nouvel actionnaire de référence