Dans le n° 143-octobre 2022  - Innovation  14188

Les méthodes « no touch »

La « sanitarisation » de l'entretien des locaux peut aussi passer par des méthodes automatisées.

Les désinfections de surface par voie aérienne (DSVA) et par ultraviolet C (UV-C) sont deux méthodes complémentaires au nettoyage manuel quotidien des locaux. Dites « no touch », car sans contact, elles n'ont pas vocation à le remplacer - on ne désinfecte que ce qui est propre...

La DSVA

Précédée d'une étape de nettoyage pour éliminer les salissures et abaisser la charge en micro-organismes, la DSVA permet de traiter de façon automatique les surfaces environnementales, parfois difficiles d'accès, à l'aide d'une machine de diffusion d'un « brouillard » de produit désinfectant (à base de peroxyde d'hydrogène). La diffusion est homogène sur toutes les surfaces de la pièce traitée, hors présence humaine.

La norme EN 17272 est garante de l'efficacité du couple diffuseur/produit et de l'activité bactéricide, fongicide, levuricide, mycobactéricide, tuberculocide, sporicide et virucide incluant les bactériophages.

L'arrivée de la Covid-19 a entraîné une explosion de ses ventes, indique le pionnier Oxy'Pharm, mais la DSVA a fait ses preuves bien longtemps avant, par exemple contre le Clostridium difficile, responsable de diarrhées infectieuses avec une mortalité non négligeable chez les personnes âgées, ou contre d'autres micro-organismes à haut pouvoir de survie dans l'environnement (Acinetobacter baumannii, Aspergillus fumigatus...).

La désinfection par ultraviolet

La crise sanitaire a mis sur le devant de la scène une autre technique : la désinfection par rayonnement ultraviolet de longueur courte (UV-C) qui inactive la réplication des micro-organismes par destruction de leurs acides nucléiques. La Commission européenne n'est-elle pas allée jusqu'à financer 305 robots de désinfection mis au point par une start-up danoise (devenue licorne...) dont elle a équipé des hôpitaux européens ? L'indiscutable avantage reste une commande à distance qui limite les risques pour la santé de la peau et des yeux des opérateurs, contrairement par exemple aux lampes portées manuellement. Vu les prix unitaires, on est encore dans la science-fiction pour les Ehpad, mais l'avenir s'esquisse peut-être là.

Plusieurs études récentes aux États-Unis ont conclu à une efficacité supérieure de l'utilisation des UV-C versus un bionettoyage classique, là aussi contre le Clostridium difficile et les entérocoques résistants aux glycopeptides. Trop tôt pour le SARS-Cov.

En France, il conviendra de s'assurer de la conformité CE de l'appareil émettant des UV-C, de la conformité à la norme NF T 72-281, de la fourniture d'un protocole détaillé d'utilisation par le fabricant pour s'assurer de l'efficacité de la désinfection (distance, longueur d'onde, puissance, durée d'exposition) et de la sécurité des personnes...


01/05/2024  - DOSSIER Spécial Santexpo 2024

Quelle santé pour demain?

SantExpo, le rendez-vous des secteurs sanitaire et médico-social se tient cette année du 21 au 23 mai Porte de Versailles à Paris avec un thème fil rouge « Bâtir la santé de demain » et une symbolique : la célébration du centenaire de la FHF.
01/05/2024  - IA et vieillissement

La santé prédictive au service du vieillissement de la population

L'utilisation de l'intelligence artificielle pour accompagner les plus âgés et favoriser le maintien à domicile est aujourd'hui plus qu'un principe validé, c'est une réalité. Quelques précautions restent toutefois nécessaires.
01/04/2024  - Qualité de vie

Incontinence urinaire: agir en prévention

L'incontinence est un syndrome gériatrique courant chez les personnes âgées. Pour autant, ses nombreuses complications, en l'absence de prise en charge, conduisent à une aggravation de la santé générale de la personne. Les équipes soignantes doivent s'inquiéter précocement du suivi à mettre en place et favoriser, si possible, la rééducation.
01/04/2024  - Top 20 des groupes privés à but non lucratif

Un secteur en quête de reconnaissance

Chaque année, Géroscopie élabore une photographie du secteur. Si elle reste forcément parcellaire, elle permet toutefois de dresser un état des lieux de la santé des groupes comme de leurs attentes et perspectives pour l'année à venir. Analyse.
01/04/2024  - Tableau

Le tableau du Top 20

Cliquez-ici pour découvrir les chiffres 2022 des groupes privés à but non lucratif. ...
28/03/2024  - Hygiène

Consommations de produits hydro-alcooliques: une enquête de Primo

L'état des lieux doit permettre de connaître la fréquence du recours aux PHA en EMS puis dans un second temps d'initier des actions de sensibilisation et de prévention.
01/03/2024  - DOSSIER Hygiène du résident

La toilette comme marqueur, la douche comme indicateur...

Acte intime, la toilette est sortie de la sphère privée pour devenir un enjeu public de la qualité des prises en charge en Ehpad.
01/03/2024  - Autonomie

Toilette évaluative: un mot-clé, l'attention

La toilette n'est pas qu'un acte technique avec un temps compté dévolu par l'organisation de travail, voire minuté. Du moins, elle peut ne pas l'être, à l'exemple de l'Ehpad Dantjou-Villaros.
01/03/2024  - Temps soignant

La course contre la montre au quotidien

Temps chronométré, la toilette est paramétrée par les ratios insuffisants et la pénurie de personnels soignants. Pourtant, sur le terrain, les équipes ne lâchent pas.