Dans le n° 89 - Février 2018 - Témoignage

Le "Cyber-EHPAD" de Conches-en-Ouche : le pari du tout-numérique

Par Nadia Graradji 

D'un bâtiment classé au titre des monuments historiques à des locaux flambant neufs équipés de multiples technologies innovantes et performantes : domotique, informatique, télécommunications, physique du bâtiment, télémédecine... Tel est le changement de décor qui attend, en fin d'année, les résidents et le personnel de l'EHPAD public "Les Reflets d'Argent" de Conches-en-Ouche (Eure). Visite guidée avec André Minyemeck, directeur de ce futur Cyber-EHPAD.

 Vous serez dans quelques mois à la tête d'un établissement baptisé "Cyber-EHPAD". Quelles en sont les innovations ?

" La réhabilitation de l'établissement existant revenait plus chère qu'une reconstruction. Par ailleurs, nous avions dans nos locaux actuels une majorité de chambres doubles. Nous avons donc obtenu rapidement l'adhésion de l'Agence régionale de santé, du conseil départemental et du conseil d'administration pour le projet d'un "Cyber-EHPAD". Le maire de la commune et le président du conseil d'administration sont très orientés vers le numérique. Et pour ma part avant d'être chef d'établissement, je travaillais dans l'informatique.

La digitalisation de la résidence a été pensée la plus large possible pour améliorer le confort des résidents, des équipes soignantes, du personnel administratif et des agents techniques. Cela peut paraître basique mais la première étape était d'avoir un accès internet dans l'ensemble des 146 chambres grâce à la fibre optique. Chacune sera dotée en multimédia. Grâce à une télévision "intelligente", les résidents pourront communiquer avec leur famille ou assister en différé aux spectacles diffusés à la salle de spectacle municipale, avoir une messagerie sécurisée. On construit pour 40 ans. Même si la majorité des résidents actuels ne maîtrise pas les nouvelles technologies, ce ne sera pas le cas des générations à venir.

Notre autre priorité était de faciliter le travail des équipes en proposant à des locaux plus fonctionnels. Ainsi avec l'informatisation, le personnel soignant aura accès au dossier médical des résidents dans plusieurs points de l'établissement. Des tablettes tactiles permettront également aux soignants de noter directement les informations dans le dossier informatisé du résident, dès la sortie de la chambre.

L'EHPAD fait partie du Groupement hospitalier de territoire (GHT) Eure Seine Pays d'Ouche dont l'établissement support est le Centre Hospitalier d'Évreux. Dès mon arrivée, il y a cinq ans, j'ai demandé à être infogéré par le CH d'Évreux. Nous avons mis en place la téléconsultation en décembre dernier mais dans le "Cyber-EHPAD", les locaux seront plus adaptés.

Quelles sont les solutions technologiques au niveau du bâtiment ?

L'EHPAD disposera d'un système de géolocalisation des résidents et de vidéo-surveillance dans les zones de grandes circulations, les entrées/sorties des ascenseurs, de la luminothérapie dans l'unité protégée Alzheimer pour gérer les résidents déambulants. Des solutions technologiques sont dédiées à l'optimisation de la consommation énergétique avec par exemple une détection automatique des températures sur toute la chaîne du froid grâce à une gestion technique centralisée.

Comment avez-vous financé ce volet technologique du projet ?

Lorsque le projet de construction a été lancé en 2015, les prix étaient au plus bas. Il fallait être efficient sur le projet architectural pour dégager une enveloppe pour la partie technologique et ne pas augmenter le prix de journée. La priorité était de trouver le bon équilibre applicatif et financier et négocier les lots d'applications numériques dans le cadre des appels d'offres de marché public.