12/03/2013 - Rapport Broussy

Le vieillissement comme formidable opportunité

Par Patrice Lefrançois 

Luc Broussy, conseiller général du Val d'Oise, a remis son rapport sur "l'adaptation de la société au vieillissement de la population" au Premier Ministre M. Jean-Marc Ayrault, lundi 11 mars. Ce rapport préconise de "sortir les personnes âgées du guetto médico-social" et de mettre les pleins feux sur le maintien à domicile. Cette orientation demande de reconsidérer les solutions intermédiaires d'hébergement que sont les résidences senior, foyers-logements, habitats intergénérationnels, et d'adapter tous azimuts la société.

 
Partager
Imprimer

Le rapport souligne que les vieux d'aujourd'hui ont une formidable capacité d'adaptation et qu'il faut parier sur leur capacité à gérer la modernité. Le problème le plus difficile concerne le passage à l'âge de la perte d'autonomie. C'est à ce moment charnière que le rapport préconise d'établir un diagnostic Habitat-Mobilité afin d'anticiper les difficultés à venir.

Le maintien à domicile doit devenir une véritable priorité nationale assumée. "Jusqu'ici les EHPAD ont mobilisé l'énergie des investisseurs, des financeurs publics et l'inventivité des concepteurs de lois, règlements et autres normes". Le domicile privé doit désormais devenir une affaire publique...

Cela passe par l'adaptation des logements, la transformation de la ville et de l'urbanisme, le développement des technologies de l'autonomie, de la domotique, de la téléassistance... Cela demande aussi de revisiter le secteur de l'aide à domicile.


L'adaptation c'est maintenant !

Face à la perte d'autonomie existe un défi financier : le rapport propose la suppression de la mise en jeu de l'obligation alimentaire, et l'amélioration des aides au logement pour les personnes hébergées en Ehpad.

L'autre défi est celui de l'information et de l'orientation, c'est pourquoi le rapport préconise la transformation des MDPH en MDA, guichets uniques d'information et d'orientation des personnes âgées et de leurs familles, et prône un "droit au suivi individualisé" pour contraindre les autorités à mettre l'individu au coeur de la problématique.

La création d'une agence nationale des technologies devrait faciliter le maintien à domicile des personnes en perte d'autonomie en orchestrant l'émergence de technologies nouvelles adaptées aux problématiques et aux handicaps de ces personnes.

10 objectifs sont priorisés :

- adapter les logements (création d'une conférence nationale de l'Habitat adapté, crédits d'impôts, diagnostic habitat-mobilité, etc)

- créer des hébergements intermédiaires

- adapter la ville

- adapter les transports

- renforcer l'organisation des territoires

- renforcer l'information et la revalorisation des métiers s'occupant du grand âge

- accentuer la prévention et la lutte contre les discriminations liées à l'âge

- organiser une filière industrielle autour des gerontechnologies

- intégrer la personne âgée dans le périmètre familial

- vigilance contre les discrimination liées à l'âge

- guichet unique et de la gouvernance

- spécialiser les EHPAD sur la grande dépendance, voire la maladie d'Alzheimer avec un GMP de 700 à 800 à créer...

Télécharger :
552.pdf (PDF -  3810 ko)  


  Articles liés


N°111 DÉCEMBRE 2019

Annuaire 2019
Retrouvez tous vos fournisseurs professionnels en gérontologie.Retrouvez tous
vos fournisseurs
professionnels en
gérontologie.




Archives
N° 110 NOVEMBRE 2019
Dossier - Les médicaments en EHPAD

Voir les articles
 
N° 109 OCTOBRE 2019
Dossier - Combien gagnent les directeurs d'EHPAD ?

Voir les articles
 
N° 108 SEPTEMBRE 2019
Dossier - Manutention et troubles musculo-squelettiques

Voir les articles
 
N° 107 JUILLET 2019
Dossier - Quelle architecture pour l'EHPAD ?

Voir les articles
 
Consultez votre information régionale